LIENS UTILES
Code de vie
Contexte
Annexes
FAQfadet
Actualités
Habiletés
Défis
Défis mensuels
Missions
RP vedettes
Absences
Partenariat
RUMEURS
La société de l’étoile du soir aurait tenté de recruter un chevalier. Soyez sur vos gardes.
Le QG est étrangement vide depuis le début de la mission d'infiltration au Canada.
Attention aux pluks : ils sont en plein rut et suspicieusement affecteux. Eurk.
SCÉNARIOS

















Le monde réel [PV Sis et Bro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Message
Dim 14 Oct - 8:06

Recrue
Points : 644
Messages : 18
Age : 29
Habitation permanente : USA, chez ses parents
Occupation : Aventurier
avatar

Le soleil et la chaleur ne tombaient pas sur le Minnesota comme sur le Texas ou, dans le cas qui les intéressait, à Rio de Janeiro. Ici, le temps équatorial rendait la neige - probablement plus familière à Kilian - aussi étrangère qu'une saison des pluies par chez lui. Barry espérait toutefois que son Bro survivrait à l'épreuve, car une autre - et de taille - l'attendait. La trahison lui pinçait (presque) encore le cœur quand il observait la chevelure blonde - blonde ! - d'Ayla. D'aucuns aurait cru que Sis lui aurait indiqué sa présence au Brésil, lui n'ayant pas omis de lui annoncer la sienne, mais non ! Alors qu'ils avaient enfin l'occasion de se rencontrer !

Une pointe de fierté gonfla sa poitrine toutefois : le trio se verrait enfin en chair et en os ! Après toutes ces années à ne discuter qu'en ligne, sur le forum ou sur Discord, l'heure arrivait de faire la même chose IRL. L'impatience le gagnait d'ailleurs si bien que Barry devait se retenir de sautiller sur place, d'autant plus que sa dernière rencontre avec Kilian commençait à remonter. Il avait hâte de pouvoir lui dire en face ce que la dernière semaine lui avait réservé. Barry peinait encore à y croire. Probablement que Kilian aurait moins de difficulté, lui qui s'attachait aux mystères de ce monde au point de faire ses études là-dedans.

"J'te jure, on va s'éclater," répéta-t-il pour la cinquième fois au moins depuis leur arrivée à l'aéroport.

Banderole colorée dans la main gauche - Ayla tenait l'autre coin - Barry s'accrochait à son téléphone de la droite. La réaction de Kilian finirait immortalisée en vidéo, parce qu'au-delà de la première fois que représentait cette rencontre entre eux trois, on ne croisait pas une blonde turque tous les jours. Surtout une dont Barry avait tût la présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Dim 14 Oct - 9:05

Recrue
Points : 398
Messages : 15
Occupation : Etudiant
avatar

Kilian avait passé le vol à fixer les nuages des yeux, à rêvasser à ce qui l’attendait au Brésil . Avant tout, Barry. Ce simple nom réussissait à amener un sourire sur son visage après les galères des derniers mois.
Le dépaysement, oui, c’est cela dont il rêvait, pouvoir se concentrer sur autre chose qu’un avenir qu’il n’arrivait plus à se créer. Même si, nota-t-il quand l’avion amorça sa descente vers l’aéroport, les grandes villes se ressemblaient toutes vu de dessus.

Sa première pensée en descendant de l’avion fut qu’il faisait chaud, une lourdeur moite qui lui fit regretter son blouson en cuir. Sensation qui ne dura pas longtemps, puisque le terminal était climatisé à une température presque glacial en contraste avec la descente du tarmac.
Bon, aller chercher sa valise, puis trouver un taxi pour l’amener à la résidence de la famille de Barry. L’adresse… il fouilla sans sa poche pour en sortir son portable et fouilla dans evernote pour retrouver l’adresse donnée par son Bro. De ce qu’il avait vu sur google map, la demeure était située dans un des plus beaux quartiers de Rio de Janeiro. Pas le genre d’endroit où il aurait pu réserver un hôtel s’il avait du payer de ses propres deniers.

Les yeux fixés en l’air, à chercher le panneau qui indiquait sur quel tapis à bagages arriveraient les valises de son vol, il faillit les manquer.
Et pourtant, en plein milieu de l’aéroport, soutenue par deux visages hilares, s’étendaient une superbe bannière PAR ICI KILIAN, en couleurs et en paillettes s’il vous plaît. Il resta en suspens quelques instants, inscrivant dans sa mémoire le sourire Barry, son portable fixé sur lui, et de l’autre côté la blondinette tout aussi souriante.

Il éclata de rire et se précipita sur eux pour serrer Barry dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Dim 14 Oct - 9:45

Recrue
Points : 516
Messages : 31
Habitation permanente : Un appartement à Ankara en Turquie / Les auberges de jeunesses un peu partout dans le monde.
Occupation : Consultante
avatar

Le hasard fait quand même bien les choses ! Pour le coup, il les a même fait à merveille ! Se trouver dans le même pays que Barry, à quelques heures à peines, franchement, c'est une vraie chance ! Savoir que son bro allait nous rejoindre, ça l'est encore plus ! Son sms d'il y'a quelques jours m'a d'abord surpris avant de me ravir ! Après tout, on se s'est encore jamais vraiment rencontré tout le trois, même après tout ce temps passé à se côtoyer sur le net. Faut dire qu'un sacré paquet de kilomètres nous séparent en temps normal, alors, l'occasion est un peu trop parfaite pour se priver d'un face-à-face ! Surtout qu'il a visiblement fait face à des « choses ». Ça me donne deux fois plus de raison de faire une petite escapade à Rio et me laisser quelques jours de repos. Depuis mon arrivée au pays j'ai eu l'impression d’enchaîner le boulot..
Des vacances c'est pas trop mal de temps en temps !

À l'aéroport, en compagnie de Barry, nous attendons non sans excitation l'arrivé de Kilian. Équipé d'une banderole bariolée de couleurs et de paillettes, l'Américain va recevoir un accueil digne de ce nom ! Heureusement, l'endroit est bondé de monde et de gens peut être au moins aussi impatient et excentrique que nous. C'est Rio après tout !
Les yeux rivés sur le tableau des arrivées, je guette par-dessus la foule la moindre trace de notre invité, frétillant d’excitation tout comme Barry quand l'avion est enfin annoncé. En face de nous, au milieu des inconnus apparaît finalement un visage familier. Visage qui s'illumine à nos salutations enthousiastes et nos bras qui s'agitent pour lui faire signe. Les garçons ne tardent pas à se sauter dans les bras en guise de bonjour.

« Heureusement que t'es arrivé ! Un peu plus et je crois bien qu'il aurait explosé d'impatience !.. »


J'adresse un sourire aux deux garçons du haut de mon perchoir et me réjouis d'avance de passer du temps avec eux autrement qu'a travers un micro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Dim 14 Oct - 11:16

Recrue
Points : 644
Messages : 18
Age : 29
Habitation permanente : USA, chez ses parents
Occupation : Aventurier
avatar

Kilian vola vers lui avec la grâce d'un acrobate et s'écrasa dans ses bras. Barry le serra contre lui, la banderole au sol de son côté, et indiqua de sa main désormais libre Ayla, en chair et en os.

"L'écoute pas, elle vaut pas mieux." Et au cas ou Kilian n'avait pas reconnu la voix. "Devine qui était au Brésil aussi ? Un indice : jamais t'aurais cru qu'elle ressemblait à ça."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Dim 14 Oct - 11:33

Recrue
Points : 398
Messages : 15
Occupation : Etudiant
avatar

Kilian regarda d’un œil curieux la jeune fille au dessus de la tête de Barry. Il était sensé connaître cette jolie blonde ? Il passa en revue les différentes possibilités – famille de Barry qu’il était sensé connaître, amie commun – avant de s’arrêter à la seule possibilité, leur connaissance commune venue du même endroit que leur amitié à eux. La seule personne dont il aurait eu des raisons d’être surpris par la couleur des cheveux.

«  Ayla ? »

Il lâcha Barry pour aller la prendre dans ses bras elle aussi, prenant bien garde à ce que leur différence de taille ne fasse pas finir son visage dans un lieu inapproprié. Après la petite taille de Barry, le gabarit de la jeune femme semble d’autant plus impressionnant. Il devait tout juste la rattraper avec ses chaussures à talons. Non qu’il ai prévu d’essayer

«  Il t’a fait venir au Brésil toi aussi ? Wow, ça doit être vraiment spectaculaire ! »


Avec bonne humeur il attrapa Sis et Bro chacun par un bras pour les emmener avec lui vers le tapis où attendait sa valise, fendant la foule avec la bannière qui traînait derrière eux comme un serpent arc-en-ciel. Ça y est, trois pas hors de l’avion et il se sentait déjà mieux, prêt à affronter le monde avec son équipe du tonnerre.

« On récupère ma valise et tu pourras me raconter ce qui mérite de faire 9h d’avion là tout de suite maintenant si si Kilian tu comprends pas ça ne peux pas attendre! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Dim 14 Oct - 12:04

Recrue
Points : 516
Messages : 31
Habitation permanente : Un appartement à Ankara en Turquie / Les auberges de jeunesses un peu partout dans le monde.
Occupation : Consultante
avatar

Je ne me lasse jamais de cette expression sur leurs visages. Ce mélange de surprise et de confusion dans leurs regards et les mots qui leur échappent brièvement avant d'accepter la drôlerie de la situation. Et encore, ils ne m'ont pas entendu parlé ma langue paternelle, en général ça rajoute facilement une couche de surprise! Croiser une jeune fille turque aussi blanche et naturellement blonde que moi doit certainement faire parti des choses les plus improbables du monde ! Hors créatures fantastiques et magie primitive bien entendues.
Alors, je profite de ce nouveau regard surpris, redresse même la tête quelques seconde comme pour porter fièrement ma différence dans un sourire radieux. La surprise passée, il m'offre à mon tour une étreinte que je lui rends sans gêne, pas de ça entre nous, essayant de ne pas l'étouffer plus que nécessaire. Faudrait faire gaffe de ne pas déjà le casser alors qu'il vient à peine d'arriver.

« Disons que sa soudaine envie de venir se perdre au Brésil tombe assez bien vus que j'y séjourne aussi depuis quelques semaines ! Le hasard fait bien les choses tu vois ! »

Bras dessus, bras dessous et nous partons à la conquête de sa valise perdue au milieu des autres ! Autour de nous, la foule se dissipe lentement, quelques personnes retrouvent elles aussi leurs familles ou leurs amis, mais de toutes, la nôtre reste la plus émouvante et étincelante ! Il n'y a plus qu'à passer à la partie la plus intéressante après les retrouvailles.
L’interrogatoire !
Kilian s'en charge le premier, ne perdant pas une seule seconde pour demander à notre ami un peu plus d'explications sur ce qui l'avait motivé à faire parcourir la moitié du globe à son bro de toujours. La curiosité me pique aussi, j'ai fait l'effort de me retenir tout ce temps, mais là, impossible de résister. Même si, visiblement, Barry m'a fait grâce d'un peu plus de détails qu'à Kilian ... Ça reste vrai mystère.

« Monsieur voit des nains ! Il ne te l'a pas dit ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Dim 14 Oct - 12:30

Recrue
Points : 644
Messages : 18
Age : 29
Habitation permanente : USA, chez ses parents
Occupation : Aventurier
avatar

"Pas n'importe quel nain !"

Autour d'eux, on s'éclipsait gentiment. Kilian récupéra sa valise alors que Barry cherchait comment présenter la chose au mieux. Depuis toute cette histoire dans la forêt et sa décision d'en parler à ses deux meilleurs amis, il n'avait pas encore trouvé de façon idéale pour expliquer tout ça. Aussi botta-t-il juste en touche pour le moment.

"Allons boire un verre. Je connais un ou deux bars sympas, et je vous explique là-bas. On sera mieux qu'en plein milieu de l'aéroport."

Surtout que son oncle était louche et qu'il avait parlé de société secrète et, ma foi, ça ne se voyait pas sur la tête des gens. Peut-être y en avait-il même à l'aéroport, auquel cas il préférait ne pas impliquer João aussi publiquement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Dim 14 Oct - 13:06

Recrue
Points : 398
Messages : 15
Occupation : Etudiant
avatar

Kilian fixa Ayla puis Barry avant de hausser les épaules. Oui, il avait bien eu le rapide message de Bro, mais en toute honnêteté, ce n’était pas la perspective de ce que lui avait raconté Barry qui l’avait fait venir. Les explications… il espérait juste qu’il ne l’avait pas fait venir ici pour tester une nouvelle drogue aux effets hallucinogènes exceptionnels, mais c’était tellement loin des habitudes de Barry…

«  Ça me paraît une bonne idée. »

Bon gré mal gré, le trio s’entassa dans un taxi qui démarra sur la demande dans le portugais plus ou moins accentué de Barry.
Il regarda l’aéroport et la mer s’éloigner d’eux tandis qu’ils pénétraient un peu plus avant dans la ville grouillante. Le Minnesota n’était pas connu pour ses mégalopoles, et ses quelques virées dans les grandes villes ne l’avaient pas encore suffisamment blasé pour qu’il ne se colle pas à la fenêtre pour observer les rues grouillantes et les immeubles entassés. Il avait bien le droit de jouer aux touristes, non ?

Après un certain temps – il aurait été incapable de dire combien, juste qu’ils avaient traversé au moins deux quartiers différents, que ce soit par le style de la faune ou de l’architecture locale – jusqu’à ce que le chauffeur s’arrête devant un bar luxueux, le Zaza Bistro Tropical. Au vu du genre de touristes qui se prélassaient à ses tables Kilian sentait cruellement sur lui les 9 heures de vol qui l’avait laissé quelque peu défraîchi.
« C’est vraiment là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Dim 14 Oct - 14:47

Recrue
Points : 516
Messages : 31
Habitation permanente : Un appartement à Ankara en Turquie / Les auberges de jeunesses un peu partout dans le monde.
Occupation : Consultante
avatar

Pas n'importe quel nain, non, ça c'est sûr. C'est bien le fait que ce soit carrément crédible qu'il ai « vu » ce genre de nain, c'est à dire, un curupira, ici au Brésil, qui m'a motivé à venir lui rendre visite. Ça plus l'affection que je leur porte depuis toutes ces années. Et s'il s'avère qu'il a bien croisé une créature ou quoi que ce soit d'autre, c'est aussi mon devoir de consultante de veiller à ce que ça se passe bien.
Confiante, quoi qu'un peu stressé à l'idée qu'il ai « réellement » vus quelque chose, j'embarque à la suite des garçon, m'engouffrant dans le taxi en devant plier mes jambes de manière parfaitement inconfortable sur la banquette arrière. Heureusement le paysage et la vus qu'offrait la ville a de quoi me faire oublier l'inconfort passager. Les couleurs des façades, le soleil haut dans le ciel et la population aux airs de touriste, tout ici respirait les vacances !
Le taxi s'engouffrait dans le centre ville pour nous conduire jusque devant un bar situé à quelques rues à peine de la plage de sable chaud. Sans surprise, l'endroit collait parfaitement bien à Barry. Une devanture bleue, des grosses plantes, un peu partout agrémenté de quelques coussins par ci par là donnaient un coté « patchwork » au lieu.

« Ça a l'air vachement sympa.. en plus on colle bien à l'ambiance, je trouve. »


Je ne me fais pas prier pour sortir bien trop contente de pouvoir étendre mes jambes dans un râle digne d'une septuagénaire. Debout sur mes pieds, j'en profitais pour réajuster mon sac en bandoulière sur mon épaule et prendre un selfie devant le bar pour l'envoyer à mon papa poule de père.
Le temps pour Barry de payer le taxi, je prends place en terrasse pour profiter du soleil, nullement incommodé par la chaleur même si celle ci est plus humide que celle de Turquie.

« Je paye la première tourné ! »

Comme ça c'est dit. Pas question de laisser tout payer aux autres, et puis maintenant qu'on me rémunérait pour mes services faut bien commencer à en profiter !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Dim 14 Oct - 15:48

Recrue
Points : 644
Messages : 18
Age : 29
Habitation permanente : USA, chez ses parents
Occupation : Aventurier
avatar

"Ça marche. Je paie la deuxième."

Il prit place et tira une chaise pour dégager de l'espace. Kilian pourrait y glisser sa valise. Barry sortit alors de son sac à dos une casquette dorée d'une grenouille verte et l'envoya entre les pattes de son Bro.

"Que t'attrapes pas une insolation dès ton premier jour."

Une fois la commande passée, il se gratta la gorge, inspira et se lança.

"Comme j'vous avais dit, je suis venu ici pour voir ma famille avant de partir voyager un peu partout dans le monde. Un de mes cousins, Carlos, s'est marié il y a deux semaines. Un mariage, ici, c'est une grosse fête. Qui dure. Et dans ma famille, c'est pas fréquent qu'il manque quelqu'un à l'appel." Il ménagea une pause. "Il manquait un de mes oncles, João, que personne n'a vu depuis des plombes alors qu'il ne s'est pas fâché avec ses sœurs ou ses parents, rien. Moi, j'ai pas mieux à faire. J'me suis dit que j'allais lui rendre visite une fois les festivités terminées.

Mes grands-parents m'ont donné le nom d'un guide. Je le contacte, jusque-là tout va bien. Le type était chelou d'ailleurs. Du genre à pas beaucoup parler et un peu méfiant, mais bon, la compagnie est pas bonne partout. Normal, je me suis dit. Donc on va en forêt, on marche quelques jours - j'ai failli me faire bouffer - et on arrive jusqu'à la cabane où vit mon oncle. Au beau milieu de la jungle, hein. Même pas dans un campement, non non. Au milieu de la jungle, SEUL.

Bref, je débarque et je le vois qui cause à un papillon. Maintenant que j'y pense, ça fait plus de sens que sur le moment. Hum...
"

Il se tut quand le serveur déposa leurs boissons et attendit - avec un regard un peu descendant qui remonta quand il s'en rendit compte - que celui-ci se soit éloigné avant de reprendre.

"Il se tourne vers moi, on commence à parler, puis il m'invite chez lui. Ça sentait la beuh, j'me suis dit qu'il perdait pas le goût des bonnes choses, même au milieu de nulle part. Franchement, il avait des réactions de mecs dans les films d'action. J'ai même cru qu'il faisait partie d'un réseau de trafiquants, mais il s'est vexé quand je l'ai laissé entendre.

Donc voilà, on passe la journée à parler de trucs et d'autres, puis on va se coucher. C'est space de dormir comme ça dans la jungle, surtout quand t'es pas sûr que toutes les ombres de la cabane soient vraiment normales. J'vous jure ! On aurait dit qu'elles vivaient, mais genre, uniquement quand je les regardais pas directement. C'est super flippant et lui ça le dérangeait pas !
"

L'indignation venait de pointer le bout de son nez. Il avait relativement bien dormi, cette nuit-là, mais l'épuisement de la marche et la présence de João, si étrange que son oncle fut, y étaient sans doute pour beaucoup.

"Enfin bon. Le guide a disparu, j'ai vu ni quand, ni comment. Mon oncle a dû le voir faire parce qu'il m'a dit que le guide avait des trucs en cours, ou j'sais pas quoi. Bref, le lendemain, il me réveille comme un sauvage, comme quoi on va avoir de la compagnie et tout. Des chevaliers de l'aube, ou un nom du genre, et il voulait pas me laisser seul en attendant qu'ils soient là. Donc j'embarque mes affaires, dont sa beuh parce qu'il était prêt à partir et qu'il l'avait pas prise, et João me ramène jusqu'au guide à deux heures de marche et on part chacun de son côté.

Et... Plus tard, quand on était quasi sorti de la jungle, j'ai fumé sa beuh et y a un des papillons qui est devenu un curupira. Je sais, on dirait que j'ai juste halluciné, mais j'en ai encore fumé depuis et que dalle. Enfin, pas que dalle totalement, ça avait les effets habituels quoi. Pas d'hallu, rien. Alors, entre ça et les ombres où je jure que c'était pas juste des ombres... Voilà.
"

Ok, même pour lui ça semblait un peu faible, mais si certains croyaient aux OVNIS à partir de photomontages et nuages, ses amis pouvaient bien croire en son instinct et son témoignage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Dim 14 Oct - 17:12

Recrue
Points : 398
Messages : 15
Occupation : Etudiant
avatar

Casquette vissée sur le crâne, un verre de jus d’orange pressé dans la main, Kilian écoutait sagement le récit de Barry, sans intervenir. Le jeune homme était tellement vivant et expressif qu’il voyait presque les autres protagonistes dans son récit. Ceci dit, au fur et à mesure, ses sourcils se levèrent de surprise – et serait rentré dans son cuir chevelu si cela avait été possible. Arrivé au curupira, son regard croisa celui de Ayla avec le même désespoir. Really Bro ?

Il posa son verre sur la petite table entre eux et s’avança, attrapant un coussin pour le poser sur ses genoux pour occuper ses mains.

«  Tu as vu quelque chose après avoir fumé de la beuh brésilienne à l’origine inconnue. »

Il adorait Barry. Plus encore, il adorait les mystères et la notion même d’occulte et de magie. Mais là, même avec beaucoup de bonne volonté, il avait quand même un peu de difficulté à ne pas faire un rapport de cause à effet.

«  Tu sais, je serais venu pour moins que ça si tu t’ennuyais à ce point avec ta famille... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Lun 15 Oct - 4:39

Recrue
Points : 516
Messages : 31
Habitation permanente : Un appartement à Ankara en Turquie / Les auberges de jeunesses un peu partout dans le monde.
Occupation : Consultante
avatar

Assise à table en sirotant ma margarita du bout des lèvres, j'écoute attentivement les récits enflammé de Barry. Le mariage, l'oncle mystérieux perdu au fond de la jungle. Il a un vrai don pour raconter les choses, ça c'est certain. Je n'ai aucun mal à m'imaginer la situation. Lui, paumé au milieux de l’Amazonie à patauger dans l'eau et les bestioles en tout genre qui y grouillent. La vision m'arrache un sourire discret, sourire que je noie régulièrement dans quelques gorgées de mon verre. Je n'ai pas envie qu'il pense que je me paye sa tête, même si c'est peut être un petit peu le cas. Un tout petit peu. Mais l'entendre parler de fumer sous le regard septique de Kilian, vraiment, ça a quelque chose de franchement amusant.
Mais son récit n'est pas le fruit d'un délire perché causé par une herbe de trop bonne qualité. Je crois que ça serait plus simple si c'était le cas. Son oncle est bien un Chevalier, il lui en a parlé sans plus entrer dans les détails A écouter Barry je me peignais le portrait d'un homme plutôt solitaire arpentant la jungle et le monde pour régler les problèmes que personne ne peut voir ou comprendre. Un membre oublié de la famille, pas parce qu'on se face avec, simplement parce qu'on ne le connaît plus vraiment à force de ne pas le voir. C'est ce qui fait de lui un bon Chevalier, j'imagine. Quelque part, une partie de moi se réjouit assez que mon père ne fasse pas parti de cette catégorie là et j'espère ne jamais me retrouver à devoir vivre seule non plus.
L'angoisse que ce serait.
Mais pour le moment, j'ai un Barry plutôt enthousiaste à calmer et des détails à approfondir. Il a vu les ombres, il a vu ce curupira et il est certain que c'est pas le fruit de son imagination. Kilian, lui, semble un peu plus septique, il n'adhère pas du tout à la théorie, mais en même temps, quand un pote jure avoir vus « des choses » après s'être fumé de l'herbe, c'est naturelle que cela suscite quelques doutes. Il va même jusqu'à mettre en doute les vraies motivations de Barry à l'avoir ramené ici.
Pour ma part, je ne me voyait pas tout lui avouer comme ça subitement autour d'un verre assis à un bar.. Ce n'est pas très professionnel.. et c'est ce que je suis maintenant!
Alors, je pose mon verre et me penche vers notre ami et ses histoires de nain pour venir planter mon regard dans le sien, le plus sérieusement du monde.

« Moi je te crois.. et je sais ce qui se passe.... Tu es un sorcier Barry ! »


Nulle doute que la blague aura son petit effet, et puis je préfère commencer par détendre un peu l'ambiance et ne pas fermer la porte en jouant les septiques comme Kilian, c'est un coup à vexer notre ami et à ne plus pouvoir approfondir le sujet par la suite.
J'ai aucune idée de commencer procéder et décide simplement de me montrer curieuse en laissant entendre que je ne le prend pas pour un illuminé qui devrait ralentir sur la beuh.

« Ok pardon, mais fallait que la sorte celle là c'était obligé ! Pour de vrais j'ai envie de te croire.. je me suis toujours dit que y'avait forcément des trucs un peu... Mystérieux et magique dans le monde ! Mais c'est quoi cette histoire de Chevalier c'est quoi le rapport avec des nains qui se transforme en papillon? T'es sûr que ton oncle est pas dans une secte ou un truc comme ça? C'est un peu flippant non ? »

Je veux être sûr de savoir ce qu'il lui a dit, à quel point il lui à parler de ça, mais surtout, ce que Barry lui même en pense. Si sa curiosité le pousse à retourner dans la jungle pour fumer et vérifier ses hypothèses, je préfère être avec lui avant qu'il y ait un drame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message


Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Le monde réel [PV Sis et Bro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Riesling du monde!
» Championnat du Monde Mah-jong
» Le Livre des Merveilles ("Le Devisement du Monde") - Livre premier
» Courrier vinicole : Grands vins du Monde
» [Blog] Bionicle bakugan le monde en danger
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Old Fyre :: Le monde :: L'Amérique du Sud-