Zak l’al' pas là - Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Jeu 28 Déc - 2:33

Admin
Points : 386
Messages : 138

Zak l’al' pas là


L’herbe verte et dorée dansait paisiblement dans le vent frais du matin. Tout était parfaitement calme… Le problème, c’est qu’on aurait plutôt dû trouver une boule d’énergie en train de sautiller, des sillons de bave voletant autour de sa tête tandis qu’elle foncerait sur vous pour humidement vous embrasser.    

Au loin, de grandes portes rouges sont ouvertes sur une énorme étable vide.  Là-bas, on vous expliquera la situation catastrophique : Zak, la jeune alpaga géante qui fournit Old Fyre en lait magique (parmi autre chose), manque à l'appel. Sans elle, il est impossible de répondre aux besoins des chevaliers et des créatures magiques qui vivent au sanctuaire. Se faisant, le traité lui-même est en danger.

Heureusement, il y a des réserves de lait capable de maintenir le fonctionnement normal du QG pour au moins deux jours ... Mais il faut impérativement retrouver Zak d'ici-là.  

 

Ordre de mission :
Retrouver Zak l’alpaga perdue et la ramener dans son pâturage.

Ce que vous savez : Les traces retrouvées sur les lieux indiquent de Zak s’est sauvé en direction du sanctuaire.

Étant respecté, voir vénéré par la plupart des créatures magiques, Zak n’est pas en danger de mort.

Certaines créatures pourraient toutefois essayer de se l’approprier.  

Ce n’est pas la première fois que Zak disparait de cette façon.

Les deux fois précédentes, elle a été retrouvée près des ruines.

 

Indications supplémentaires : Le narrateur vous proposera occasionnellement des choix multiples qui auront des conséquences sur le dénouement du RP.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Mar 2 Jan - 17:17

Arise like fire into a new world, dare to dream
Points : 217
Messages : 12
avatar


Le vent léger faisait virevolter les mèches qui s’étaient échappées de mon chignon. Habillée d’un jean résistant dans lequel je me sentais à l’aise, d’une veste de type militaire aux multiples poches par-dessus un t-shirt Doctor Who, je portais un sac à dos fonctionnel avec quelques vivres, une trousse de premiers secours et autres objets nécessaires en pleine nature. J’avais entre autres une épée accrochée à la ceinture, ainsi qu’une lame cachée dans l’une de mes chaussures de randonnées. Je n’avais pris que le strict minimum car on m’avait bien fait comprendre qu’il n’y avait pas de temps à perdre, et je n’avais pas eu le temps d’en faire plus.

Comme prévu je rejoignis l’étable où un autre chevalier m’expliqua un peu plus en détail le problème : l’alpaga, nécessaire à la survie des créatures vivants à Old Fyre, avait disparu quelques heures plus tôt. Sans lui nous ne pouvions tenir que deux jours tout au plus, ce qui me rassura sur mon paquetage léger, je n’avais pas intérêt à m’attarder. On m’annonça également que ce n’était pas sa première disparition, et que les fois précédentes, Zak avait été retrouvé près des ruines. Difficile de dire si la nouvelle était rassurante ou pas. Au moins je n’irais pas seule m’avait-on précisé. Une consultante, une lamia, devait m’accompagner. Si a priori l’alpaga n’avait pas lieu d’être victime d’une attaque, les capacités de guérisseuses de cette lamia pouvait toutefois se révéler utile.

Peu de temps après, une jeune femme aux cheveux violets me rejoignit et je compris qu’elle serait ma partenaire. « Bonjour. Enfin si on peut dire. » dis-je en montrant l’étable vide derrière moi. « Je suis Kay Wilson. Est-ce qu’on peut se tutoyer ? Je pense que ça serait plus simple pour le reste de notre mission. ». Une fois les salutations faites, nous nous dirigeâmes vers les traces de l’alpaga. « J’ignore si tu as des talents en matière de traque, mais vu que les traces vont vers le sanctuaire, et que les précédentes fois où Zak a disparu il a été trouvé près des ruines, ça me semble la meilleure piste à suivre. ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Ven 5 Jan - 14:30

Home is made of love, dreams and warm pancakes
Points : 315
Messages : 10
avatar

Depuis que j'avais eut vent de la disparition de Zak, le petit nom de l'alpaga géante, je me sentais tiraillée entre deux sentiments. D'une part, j'étais terriblement inquiète à l'idée que la pauvre créature puisse faire une mauvaise rencontre ou se blesser. N'allait-elle pas avoir peur, si loin de chez elle? Ne regrettait-elle pas la sécurité et le confort de sa grange? Ses soigneurs lui manquaient-ils? Et puis, par flashs, je me souvenais de ma captivité et je me disais que peut-être c'était mieux ainsi.
Peut-être que si elle s'enfuyait à répétition, c'était pour une bonne raison.

Je chassais l'idée d'un mouvement de tête agacé, faisant tanguer ma tresse violette entre mes omoplates. Je jetais un coup d'œil nerveux à ma tenue, rajustant mon petit sac à dos. Je m'étais vêtue à la hâte d'un jeans, d'un t-shirt noir tout simple et d'un sweat gris clair que je n'avais pas encore fermé avant de chausser ma seule paire de bottines en cuir qui n'étaient pas franchement adaptées à une randonnée. Mais entre ça et des sandales… Le contenu de mon sac était tout aussi désolant. Une grande bouteille d'eau, quelques trucs à grignoter, un couteau de cuisine dans sa gaine et quelques autres trucs que j'avais fourrés dedans sans trop regarder.

"Salut."

Répondis-je, un peu gênée par la situation. C'était vrai que c'était délicat de souhaiter une bonne journée à quelqu'un quand un sanctuaire entier dépendait de notre efficacité à trouver et ramener une créature. Je hochais vivement la tête lorsque Kay me demanda si l'on pouvait se tutoyer.

"Moi c'est Danaé. Juste Danaé."

Précisais-je avec un haussement d'épaule et un sourire contrit. La plupart des gens fronçaient les sourcils quand je ne donnais que mon prénom, mais comment leur expliquer que je n'avais pas de nom de famille? Enfin la jeune femme devrait comprendre, je supposais qu'on avait dû l'informer du fait que j'étais une créature et non pas une humaine.

"J'en avais, mais… c'est un talent que j'ai perdu. Cela dit, j'imagine qu'avec sa taille Zak doit laisser des traces importantes? En tout cas je pense comme toi, on a tout intérêt à aller vérifier les ruines avant tout autre chose."

L'inquiétude me broyait les côtes, mais je réussis à grimacer un sourire et à avancer d'un pas décidé comme si je savais ce que je faisais. Pourquoi m'avait-on choisie, moi? J'avais bien quelques talents, après tout je parlais les langues lumineuses et sombres principales, j'avais des connaissances relativement importantes en substances magiques mais j'étais encore inexpérimentée. N'y avait-il personne de plus qualifié que moi?

"Que faisons nous si Zak ne se trouve pas aux ruines?"

En scrutant le sol et la végétation à la recherche d'un signe de son passage, on ne me fera pas croire qu'un alpaga géant ne froisse aucun buisson, je tâchais de me concentrer sur mes impressions, mes sensations en rapport avec le fait de trouver la créature aux ruines.
Ce serait le bon moment pour une petite intuition, mais je savais que cela ne se commandait pas. Et bon sang, ce que ça pouvait être frustrant.

"Quelqu'un ou quelque chose pourrait lui vouloir du mal?"

Par pitié, que la réponse soit non. Dis-moi qu'elle a bien plus de valeur en vie et que, même si on la retrouve trop tard, au moins elle ira bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Mar 13 Fév - 22:08

Arise like fire into a new world, dare to dream
Points : 217
Messages : 12
avatar

Mon esprit un peu préoccupé, je notais que la jeune femme ne me donna pas de nom de famille. Après réflexion, puisqu’elle n’était pas humaine, cela n’avait rien de choquant, même si cela n’en restait pas moins un peu perturbant. Mais je n’en montrais rien, mon attention déjà entièrement tourné vers notre mission. La réponse à ma question sur d’éventuels capacités de pistage m’intrigua un peu plus, alors qu’elle me fit savoir qu’elle avait « perdu » ces capacités. Mais je n’en dis rien, car je n’avais aucun jugement à faire, je n’avais pas cette prérogative, loin de là. A sa remarque sur le fait que la créature devait laisser des traces visibles, je haussais la tête, acquiesçant. Alors qu’elle tomba d’accord avec moi pour vérifier les ruines avant tout, je lui souris tout en nous dirigeant vers l’étables où des traces de l’alpaga géant était visible. « Regarde, il y a des traces plutôt, et pour le moment elles se dirigent vers les ruines, alors on est sans doute dans la bonne voie. ». Sa question me poussa à réfléchir quelques minutes, au bout desquelles, je répondis lentement : « S’il ne s’y trouve pas, ce dont je doute, on aura qu’à revenir jusqu’au dernières traces les plus récentes qu’on verra de lui, puis essayer de retrouver sa piste à partir de là. Comme tu l’as dit, avec sa taille, il ne doit pas être très difficile à suivre. ». De toute façon il n’y avait pas de raison de s’inquiéter dans l’immédiat. Imaginer le pire ne ferait que nous déconcentrer, et nous rendre nerveuses. Pour l’instant, il valait mieux rester positives.

Mais visiblement ma partenaire se faisait du mouron alors qu’elle me demanda si qui que soit était susceptibles de se montrer hostile à Zak. Me retenant de justesse de poser une main sur épaule pour la réconforter – j’étais instinctivement du genre tactile – je la rassurai : « Ne t’inquiète pas. Tout le monde sur l’île dépend de Zak, personne ne lui fera du mal. La pire chose qui pourrait lui arriver c’est que cet alpaga se prenne un peu de pluie sur la tête si le temps se gâte. ». Bon c’était un peu exagéré, après tout si on voulait vraiment parler tous les scénarios possibles, j’aurais pu dire qu’un arbre pourrait lui tomber dessus, mais l’idée n’était pas de faire le tour de toutes les catastrophes possibles, juste de rassurer la jeune femme à mes côtés. Difficilement si je lui fais part de tous les scénarios catastrophes envisageables. De toute façon, les deux dernières fois, rien de grave n’était arrivé à Zak, alors il n’y avait sans doute pas de raison de s’inquiéter. Puis si le QG a décidé d’envoyer deux jeunes femmes inexpérimentées en traque, c’est que la mission, bien qu’importante, ne devait pas trop difficile. Même si ma curiosité naturelle me pousse à me demander qu’est-ce qui peut bien pousser l’Alpaga à visiter ces ruines dangereuses de temps à autre. Qu’est-ce qui l’attire hors de son étable où il est chouchouté ? J’ignore même si nous allons découvrir les réponses à ces questions mais quelque part je l’espère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Zak l’al' pas là - Mission

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» [Software] Topic de discussion du jeu "Mission Von Nebula"
» [Blog] LEGO Actu 2011 : nouvelle mission, nouveaux gangsters !
» ====ORDRE DE MISSION=====
» Mission de mes carottes
» Mission Piratak
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Old Fyre :: Le monde :: Old Fyre :: Le sanctuaire-