LIENS UTILES
Nouveau?
Code de vie
Contexte
FAQfadet
Groupes
Sanctuaires
Artéfacts
Bestiaire
Fonctions
États magiques
Défis mensuels
Textos
Missions
RP vedettes
Absences
Partenariat
PRÉDÉFINIS




The fine art of patching people up Empty
The fine art of patching people up Empty
The fine art of patching people up Empty
The fine art of patching people up Empty
The fine art of patching people up Empty

The fine art of patching people up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message The fine art of patching people up Empty
Ven 10 Avr - 7:42

So I bare my skin, and I count my sins, and I close my eyes, and I take it in
Points : 12957
Messages : 752
Habitation permanente : Chez Victoria
Occupation : /
Tullio Cavaleri

Tullio Cavaleri
Quand Tullio passe, pour la troisième fois, devant une affiche parlant d'un complément de formation aux premiers soins à l'hôpital… il ne peut pas s'empêcher de songer que ça pourrait être une bonne idée. Xander est rentré plus d'une fois de mission avec des blessures, et il est à peu près certain que, contrairement à ce que son petit ami lui affirme, de l'alcool et un pansement n'est pas la solution universelle. Et vu comme il semble vouloir à tout prix éviter les médecins…

D'autant que ça pourra servir pour Toria aussi, même s'il est vrai qu'il n'a jamais osé le lui proposer.
Pourvu que ça ne serve jamais à Elana.

Et puis, quitte à partir en mission de temps en temps, ça peut pas être inutile. Il essaye de ne pas repenser à la fois où Marian s'est écroulé à l'Aquarium, et à quel point avec le recul il aurait voulu pouvoir faire quelque chose de plus.

"Excusez moi? J'ai vu les affiches en ville, pour se former un peu plus aux premiers soins."

Explique-t-il a la demoiselle qui tient l'accueil quand il s'y présente en début d'après-midi, encore vêtu de la chemise qu'il porte pour travailler à l'Aquarium.


The fine art of patching people up Signa-poissons
Revenir en haut Aller en bas
Message The fine art of patching people up Empty
Dim 12 Avr - 15:43

Recrue
Points : 1504
Messages : 19
Habitation permanente : Old Fyre
Occupation : Chevalier débutant
Brennan Healy

Brennan Healy
Dire que mes affiches ont du succès serait extrapoler à l'extrême. Pour l'instant, je n'ai eu qu'une personne qui est venue me voir, et absolument pas pour des cours, ou plutôt pas le genre de cours que j'offre. Non, faire du bouche-à-bouche n'est pas une métaphore sexuelle. Je parle premiers secours, pas taillage de pipe dans les fourrés. L'esprit des gens me dépasse parfois. Tout ça pour dire qu'entre ça et le soupçon de rumeur que je commence à entendre sur une activité en Asie, assortie d'une pincée de stress sur ma recherche de logement qui n'avance pas, je suis de particulièrement mauvaise humeur. Je déteste cette impression d'incertitude et de manque de racines. Je veux commencer à m'installer. Hésiter à poser mes quelques affaires dans les petites alcôves de ma chambre à l'Aquarium résonne durement en moi. J'ai passé des années sans chez-moi, et que cela continue me fatigue mentalement. Mon manque de contacts avec mon psy n'aide pas non plus. Bref, tout est un joli bazar qui contribue à mon mal-être.

Tout ça pour dire que quand la secrétaire frappe à ma porte pour me dire qu'une personne est présente pour les cours, je ne retiens pas mon soupir. Je me redresse cependant, lissant ma blouse blanche sur mon uniforme d'une couleur assez immonde pour que je ne veuille même pas essayer de réfléchir à la façon dont ma peau trop pâle doit paraître maladive avec. Je me lève, contournant quand même mon bureau, en grommelant pour le bénéfice de la jeune femme.

"J'espère au moins que vous avez annoncé à celui-ci que non, je n'offrais pas un service sexuel bizarre pour personnes voulant dire "Oh oui, Docteur, encore"? Parce que la dernière fois était assez pathétique, je dois admettre."

Je hausse un sourcil en voyant l'arrivant. Je reconnais la tenue, et même cette tête. Un des employés de l'Aquarium, qui l'eut cru. Je lui adresse un demi-sourire.

"Si j'avais su, j'aurais mis directement des affiches DANS l'Aquarium. Si vous ne me remettez pas, Dr Brennan Healy."

Je lui tends la main, serrant la sienne fermement mais pas trop, ni trop longtemps. Si je peux ne aps trop toucher les gens, ça me convient aussi. Je lui fais signe de s'asseoir, prenant place, et lui montrant la secrétaire.

"Dites-lui si vous voulez un thé ou quelque chose, je vous prie. Autant s'installer confortablement pendant que vous m'expliquez la raison de votre présence et ce que vous attendez de ce cours. Vous êtes ici pour le premier niveau, ou l'approfondissement?"

Parce que le cours sera très différent suivant, autant le dire.


Brennan parle en Céruléen : #357AB7
Revenir en haut Aller en bas
Message The fine art of patching people up Empty
Mar 14 Avr - 14:58

So I bare my skin, and I count my sins, and I close my eyes, and I take it in
Points : 12957
Messages : 752
Habitation permanente : Chez Victoria
Occupation : /
Tullio Cavaleri

Tullio Cavaleri
Tullio hausse un sourcil, lui aussi, quand l'infirmière revient avec un client de l'Aquarium. Il l'a déjà croisé plusieurs fois, mais ne parvient pas à retomber sur son nom. Il doit pourtant être noté quelque part…

"Tullio. C'est pas trop tard pour poser la question à Lillian, si vous voulez. Elle acceptera peut-être."

Répond-il avec un sourire, alors qu'il serre brièvement la main de Brennan. Il s'installe quand le médecin l'y invite et, pendant deux secondes très malaisantes, il a presque l'impression d'être en consultation.

"Euh non, ça va, merci. J'ai eu la formation de base aux premiers secours, comme tout le monde, mais clairement ça suffit pas. Déjà, ça commence à dater et en plus j'ai un ami, chevalier lui, qui refuse catégoriquement de voir un médecin. Alors j'veux en apprendre plus."

Le consultant hausse une épaule, avant d'achever son explication.

"Comme ça, soit je pourrais le soigner moi-même, soit je saurais reconnaître ce qui vaut le coup que j'essaye de le traîner jusqu'ici. Parce que le connaissant, ça va pas être une mince affaire, alors si c'est juste pour qu'il se retrouve avec trois sparadraps pour maintenir la blessure fermée… Autant que j'apprenne et que je lui fasse."

Il ne compte pas mentir sur ses raisons mais, en revanche, il n'ira pas dénoncer Xander. Ce serait un coup à ce qu'il se fasse emmerder et, clairement, ça n'était pas le but.

"En plus, en mission ça peut clairement servir. Peut-être même à l'Aquarium. J'ai déjà eu un malaise et un blessé à la tête."


The fine art of patching people up Signa-poissons
Revenir en haut Aller en bas
Message The fine art of patching people up Empty
Jeu 30 Avr - 12:45

Recrue
Points : 1504
Messages : 19
Habitation permanente : Old Fyre
Occupation : Chevalier débutant
Brennan Healy

Brennan Healy
Je le regarde et réfléchis à ce qu’il me dit. Tenter de solliciter la propriétaire de mon humble demeure temporaire pour pousser mon projet de cours de premiers secours… J’ai beau y réfléchir, je ne vois pas vraiment comment ça pourrait bien finir. Et mon humeur du moment ne me donne pas spécialement envie de faire des ronds de jambe. Non, tant pis, je ferai avec le faible flot d’intéressés, et je ferai de mon mieux, comme d’habitude, pour essayer de ne pas penser que c’est encore un petit échec. Un des moins graves dans une série qui ne va qu’en se rallongeant, et qui n’est pas spécialement plaisante. Je me secoue mentalement et hausse une épaule, comme pour dire que j’y songerais.

Un chevalier qui refuse de voir un médecin ? Plus le jeune Tullio avance dans ses explications, plus je trouve sa raison à la fois touchante et inquiétante. Touchante parce qu’évidemment, il s’inquiète pour son ami, et veut l’aider au mieux, et finalement, les meilleurs soignants sont ceux qui prêtent attention à l’autre, et le faire pour les gens que l’on apprécie est un premier pas vers l’altruisme. Et inquiétante majoritairement parce que cela veut dire que soit je traite avec de simples mauvais patients réticents parce qu’ils sont « des hommes des vrais » et que voir un médecin est un truc de tapette, ce que j’ai malheureusement pu entendre dans l’armée et aussi dans ma famille, soit avec des gens qui sont traumatisés ou ont une assez mauvaise expérience avec le corps médical pour envisager un combat d’un tout autre genre pour trouver ma place ici. Avec un peu de chance, partir en mission avec certains changera leur opinion, même si je ne me fais pas trop d’illusions. Je n’ai jamais eu autant de chance.

Je ne peux que lui adresser un sourire quand il termine. Il est mignon. Dans son attitude, évidemment. Le reste… parfois, je suis médecin avant tout, et je vois un assemblage de muscles, de veines et de tendons avant de voir l’esthétisme. Je prends quelques instants pour réfléchir, me rongeant les ongles sans trop y faire attention, avant de hocher la tête.

« Ce n’était pas forcément exactement ce que j’avais en tête au départ, mais après tout, si cela peut aider un chevalier, pourquoi pas… On va commencer par un rafraîchissement de vos bases en premiers secours, majoritairement pour les accidents qui pourraient arriver à l’Aquarium, ou les accidents domestiques, et ensuite, peut-être quelques notions de bases pour reconnaître une entorse, une fracture, ou une plaie suffisamment grave pour nécessiter d’être amené ici plutôt que traité à la maison. Si cela vous convient, évidemment. »

Je ne suis pas forcément de meilleure humeur qu’au début de ma journée, mais au moins, j’ai l’impression d’avoir quelque chose à faire, et ce sera toujours mieux que tourner en rond dans mon bureau. Et c’est toujours enthousiasmant de voir quelqu’un de motivé, même si les raisons sont un peu égoïstes. Ou pas. Difficile à dire. Mais ce n’est pas ma position de dire ce que son chevalier devrait faire. Je suis moi-même un très mauvais patient, après tout.

Je me lève pour l’amener dans une salle de formation, sortant le nécessaire pour faire les massages cardiaques, respirations, manœuvres de Heimlich et ainsi de suite. La base, en somme.

« Montrez-moi de quoi vous vous souvenez, et nous partirons de là. »


Brennan parle en Céruléen : #357AB7
Revenir en haut Aller en bas
Message The fine art of patching people up Empty
Mer 20 Mai - 4:16

So I bare my skin, and I count my sins, and I close my eyes, and I take it in
Points : 12957
Messages : 752
Habitation permanente : Chez Victoria
Occupation : /
Tullio Cavaleri

Tullio Cavaleri
Tullio est presque surpris de voir le docteur Healy lui sourire, une fois sa tirade terminée. Jusqu'ici l'impression qu'il lui laissait était plutôt celle d'un homme, si pas grognon, au moins renfermé et distant… bref, pas le genre de type à sourire. Il hoche doucement la tête en retenant une moue gênée quand le médecin lui répond que ce n'était pas vraiment son idée de base. Ça, il peut l'imaginer.
La suite de la phrase lui fait cependant hausser un sourcil. Est-ce qu'il dit ça parce qu'il voudrait que tous les blessés se présentent à l'hôpital? Ou est-ce que c'est plutôt parce que les consultants, il s'en fout un peu? Dans le premier cas, c'est compréhensible venant d'un médecin mais Tullio n'y peut rien et, dans le second, ça ne lui plaît vraiment pas.
Et comme il ne pourra vraisemblablement jamais savoir laquelle de ces deux suppositions est la bonne, ou encore si c'en est une troisième, il restera sur sa première impression : c'est un type froid.
Et pas forcément très sympathique, en prime, vu la façon dont il traite la dame qui tient l'accueil comme si c'était une serveuse alors que franchement, si c'est pour se retrouver avec un gobelet du distributeur automatique, il peut bien faire dix pas de plus et s'en charger lui-même.

"Ça me convient, oui."

Sa réponse est sobre, parce que de toute façon un grand discours n'est pas nécessaire pour accepter la proposition et, parce qu'au plus il y réfléchit, au plus le consultant se dit qu'il ne voudrait pas de ce type comme médecin.
Il est à peu près certain que c'est le genre de docteur à observer son patient deux minutes, montre en main, avant de laisser ses instructions aux infirmières et de se barrer faire quelque chose de plus intéressant.

Il le suit donc jusqu'à une salle de formation, et si ce n'est pas là où il a reçu la sienne, ça y ressemble drôlement, avant d'essayer de se souvenir des manœuvres étudiées.

Tullio estime s'en sortir plutôt pas mal, quoiqu'il admette volontiers manquer de précision. Il faut dire que ce n'est pas le genre de choses qu'il peut, ni qu'il veut, pratiquer souvent et qu'après plus d'un an il n'est pas surpris que certains détails se soient perdus.

"J'y pense. Je suis amené à travailler avec des produits dangereux, il existe un module pour ça aussi? Genre, je sais pas, savoir quoi mettre sur une brûlure chimique pour que ça ne continue pas de bouffer la peau en attendant d'arriver à l'hosto."

Bon, il faudra peut-être qu'il lui précise que ces produits dangereux sont plus souvent des ingrédients pour potions que du détergent, mais ça peut attendre de recevoir une première réponse.


The fine art of patching people up Signa-poissons
Revenir en haut Aller en bas

The fine art of patching people up

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Old Fyre :: Le monde :: Old Fyre :: La ville-