LIENS UTILES
Nouveau?
Code de vie
Contexte
FAQfadet
Groupes
Sanctuaires
Artéfacts
Bestiaire
Fonctions
États magiques
Défis mensuels
Textos
Missions
RP vedettes
Absences
Partenariat
PRÉDÉFINIS




Waltz of lies Empty
Waltz of lies Empty
Waltz of lies Empty
Waltz of lies Empty
Waltz of lies Empty
Waltz of lies Empty
Waltz of lies Empty
Waltz of lies Empty

Waltz of lies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message Waltz of lies Empty
Sam 12 Oct - 12:52

So I bare my skin, and I count my sins, and I close my eyes, and I take it in
Points : 12749
Messages : 748
Habitation permanente : Chez Victoria
Occupation : /
Tullio Cavaleri

Tullio Cavaleri
En recevant l'invitation, Tullio avait commencé par paniquer. Tenues chics?! Voilà qui était excessivement loin de sa zone de confort. Il s'était certes habitué aux chemises, qu'à peu de choses près il n'abandonnait que le week-end ou en mission, mais le concept de chic lui était étranger. Heureusement, internet était là et il avait été relativement facile de trouver un guide qui semblait fiable et bien construit. De là, le plus compliqué avait été de trouver un mètre ruban pour s'assurer que les mesures des vêtements lui correspondaient bien avant de les commander.

Le jour J, le consultant porte donc un costume trois pièces gris avec de fines lignes verticales plus sombre, une cravate noire et des chaussures spécialement achetées pour l'occasion puisqu'il était parti du principe que ses basquets, quoique discrètes, ne passeraient pas. Et puis, quitte à acheter une tenue au complet, autant prendre des souliers adaptés.

Le masque le laisse dubitatif quand on lui tend, d'autant qu'avec ses cheveux bleus il était impossible que ceux qui l'avaient déjà côtoyé ne le reconnaissent pas, mais il l'enfile pourtant sans discuter. Après tout, pourquoi pas? Une heure passe, assez lentement, mais toujours moins que le discours du capitaine qui paraît interminable et le laisse agacé malgré le verre qu'il tient encore à la main.

"Donc, si je résume, on va devoir bouffer des pâtes alphabets avec des légumes en conserve et être patients et compréhensifs pendant qu'ils font de la merde pendant que lui se prélasse sur son super yacht en or et en marbre? Quel enfoiré. Ça valait le coup que j'achète un costume, tiens."

Grommelle-t-il, d'autant qu'en ce qui le concernait leur façon de gérer les soi-disant difficultés avait laissé des séquelles et un goût amer d'injustice.

"Et c'est quoi cette Etoile du soir dont on est pas supposés parler? C'est pas la première fois que j'entends ça."


Waltz of lies Signa-poissons
Revenir en haut Aller en bas
Message Waltz of lies Empty
Lun 18 Nov - 13:02

Toujours savoir tirer mérite des actes auxquels la nécessité nous contraint
Points : 7284
Messages : 1048
Age : 30
Habitation permanente : À Old Fyre, dans l’appartement qu’elle partage avec Tullio et Elana Cavaleri. Elle a aussi un appartement en Italie, bien qu’elle n’y soit pas très souvent ces temps-ci.
Occupation : Anciennement détective, maintenant chevalière à temps plein.
Victoria Machiavel

Victoria Machiavel
Sous son décolleté en cœur, la robe couleur minuit est ajustée de la taille jusqu’en dessous des fesses, avant de lentement s’ouvrir en queue de poisson. Sa silhouette est accentuée et ses atouts sont mis en valeur ; elle est séduisante, sauf que quand elle se regarde dans la glace, elle ne se reconnait pas. Ironiquement, malgré le masque argenté sur son nez, n’importe qui pourrait facilement l’identifier ; les épaules dénudées, foncées et constellées de taches de rousseur, ainsi que les cheveux follement bouclés, ne laissaient aucun doute quant à son identité.

De la même façon, elle reconnait immédiatement Xander au bar…Ainsi que Nawar, et à cause de ce dernier, elle se tient loin de son ami. Tullio, avec ses cheveux bleus, est encore plus facile à repérer du moment qu’il entre dans son champ de vision. Tout comme elle, il est méconnaissable avec son habit et son masque ; joli garçon, comme à chaque fois qu’il prend la peine de soigner son apparence, mais foncièrement hors de sa zone de confort.  

- Pas pratique pour tes cours de cuisine. Ironise-t-elle doucement, son agacement partagé audible dans sa voix.

- Honnêtement, je préférais encore le Sphinx. Railla-t-elle ensuite, mais avec un petit quelque chose d’horriblement sincère. Bien entendu, elle ne lui ferait plus jamais confiance après sa trahison, mais dans sa qualité d’être humain… Il demeurait toujours plus aimable que leur capitaine actuel qui était un dégouttant machiste, et un opportuniste de surcroît.

Évidemment, quand Tullio l’interroge sur l’Étoile du soir, elle réalise qu’il ne connait probablement pas le sphinx non plus.

- Oh. Oui. C’est vrai que nous n’en avais jamais beaucoup parlé, commente-t-elle doucement, c’est une autre organisation, un peu comme l’Ordre, mais qui a des valeurs…Douteuses. Il y a quelques années, ils ont presque détruit le monde… Sans exagération. C’est pour cette raison qu’on a autant de sanctuaires en mauvais état… Et c’est aussi pour cette raison que l’Ordre a complètement changé sa façon de faire. Quand j’étais petite, tout était anonyme, sous des masques, continue-t-elle en venant tapoter celui qui ornait son visage, et notre ancien capitaine, Le Sphinx, était aussi le capitaine de l’Étoile et se jouait des deux partis…Puis on a eu Stan, puis on a eu…Lui.

Finit-elle avec les lèvres tordues et le nez froncé comme si une mauvaise odeur s’était rendu jusqu’à ses narines.  

- Et lui, il me donne de plus en plus l’impression d’un politicien plutôt que d’un capitaine, qui est là pour la retraite dorée pendant la période de calme et qui ne veut absolument pas gérer les nouveaux problèmes qui émergent…  En considérant que… Que ce soit l’Étoile ou quelqu’un d’autre, ce qui a été organisé à River Stone High n’était clairement pas accidentel et, malgré tout, il ne veut rien entendre d’une seconde enquête.

Finit-elle, encore plus agacée, parce que ça entrait justement dans ses récentes initiatives professionnelles infructueuses. Alors qu’elle termine sa tirade pleine de frustration, un garçon passe inopinément avec une assiette couverte de flûtes de champagne et Victoria, habile, en subtilise deux au passage, avant d’en tendre une à Tullio.


Avatar fait à partir d'une œuvre de Pheberoni.
Revenir en haut Aller en bas
Message Waltz of lies Empty
Jeu 5 Déc - 14:23

So I bare my skin, and I count my sins, and I close my eyes, and I take it in
Points : 12749
Messages : 748
Habitation permanente : Chez Victoria
Occupation : /
Tullio Cavaleri

Tullio Cavaleri
Toria évoque le Sphinx qui, apparemment, était un ancien capitaine. Meilleur que l'actuel, ce qui n'était pas bien difficile, mais à la façon dont elle en parlait il n'était pas difficile de deviner qu'il n'avait pas non plus fait un excellent travail.

Puis, elle répond à sa question et lui explique ce qu'est l'Etoile du Soir. C'est à ce moment que Tullio réalise qu'en fait il ne s'est jamais réellement intéressé à l'Ordre, malgré son implication croissante. S'il avait essayé, ne serais-ce qu'un instant, de poser des questions, il aurait forcément appris qu'ils étaient passés à deux doigts de la fin du monde. Mais non, il était parti du principe que les sanctuaires avaient toujours été en mauvais état, comme ces monuments en ruines qu'on restaure de temps à autre pour se donner bonne conscience. Il avait constaté que tout se faisait à visage découvert et n'avait pas imaginé que ça ait pu se passer différemment.

La chevalière enchaîne sur le capitaine actuel, et Tullio grimace parce que même s'il n'avait pas les mots pour l'exprimer, ou du moins pas comme ça, c'était à peu près ce qu'il pensait lui aussi. Repenser au Lindworm de River Stone High lui tira un frisson, et c'était encore plus terrifiant de se dire que quelqu'un avait organisé tout ça, et que la personne supposée être la plus concernée ne voulait pas savoir qui, ni comment, ni pourquoi.

"Et on peut pas, attends, c'est quoi le mot déjà? … le destituer? Si on peut virer le président d'un pays, pourquoi on pourrait pas le virer lui? Parce que tu me feras pas croire qu'ici on va trouver quelqu'un qui pense qu'il fait du bon boulot. Surtout après son discours."

Lance le consultant, alors qu'il se saisit de la flûte que Toria lui tend en s'interrompant juste le temps de la remercier.

"Je sais pas, on pourrait pas faire une pétition? Ou juste débarquer dans son bureau, récupérer sa paperasse et le foutre dehors?"

Après tout, ça n'était pas comme s'il aurait un quelconque recours juridique, si?


Waltz of lies Signa-poissons
Revenir en haut Aller en bas
Message Waltz of lies Empty
Lun 16 Déc - 12:13

Toujours savoir tirer mérite des actes auxquels la nécessité nous contraint
Points : 7284
Messages : 1048
Age : 30
Habitation permanente : À Old Fyre, dans l’appartement qu’elle partage avec Tullio et Elana Cavaleri. Elle a aussi un appartement en Italie, bien qu’elle n’y soit pas très souvent ces temps-ci.
Occupation : Anciennement détective, maintenant chevalière à temps plein.
Victoria Machiavel

Victoria Machiavel

- Il était un très bon chevalier... Jadis, à l’ère des dinosaures. Ironise-t-elle, en taisant délibérément qu’on retrouvait encore des créatures apparentées aux dinosaures dans certains sanctuaires, avant d’ajouter avec un peu plus de sérieux : « Ma mère a travaillé avec lui quand elle était plutôt jeune et le respectait. Je pense que tout le monde s’attendait à mieux de sa part… »

Au moins, on ne pourrait pas lui reprocher son choix de champagne pour la réception : il était bon, léger et pétillant sur la langue.

À la limite, les difficultés administratives aussi pouvaient être excusées. Après tout ce qui était arrivé – sans parler du manque d’effectif à l’heure actuelle – le désordre était un peu normal en cette période de transition… Ce qui était impardonnable, c’était sa gestion des ressources humaines. Même s’il n’en connaissait pas toutes les nuances administratives, Victoria n’avait pas besoin de parler du cas d’Anya à Tullio. Elle avait demandé à ce que la petite soit relocalisées et surveillée bien avant l’indicent avec son colocataire, et si on avait pris ses inquiétudes légitimes et ses recommandations répétées au sérieux, toute cette mésaventure ne seraient peut-être jamais arrivée. Soit, cela s’était passé, et les mesures prises trop tard n’avaient même pas empêché que la fille ailée se retrouve devant leur porte pour harceler Tullio.  Victoria n’avait pas non plus besoin de lui parler de Nawar… Enfin, un jour peut-être, parce ce que pour le moment, il n’en savait toujours rien et c’était mieux comme ça. N’empêche que la présence du loup-garou dangereux à cette réception ne pouvait qu’appuyer le manque de jugement du capitaine.

Le regard de Victoria glisse d’ailleurs vers l’intéressé, toujours au bar avec Xander, avec une froide condescendance.  

- Et puis, oui, c’est possible de destituer un capitaine, mais ça demanderait beaucoup de paperasse, un genre de procès – ce n’est pas comme si on avait des preuves d’un crime concret non plus – et ça causerait beaucoup de discorde et de chaos pendant plusieurs mois… Alors que, bon, il risque de prendre sa retraite plus vite que ne seraient réglés ces problèmes.

Chaque mot est soupesé, mais sa voix est distraite alors que ses yeux et son attention sont ailleurs, plus précisément sur la forme suave de la bête.    


Avatar fait à partir d'une œuvre de Pheberoni.
Revenir en haut Aller en bas
Message Waltz of lies Empty
Mar 24 Déc - 18:13

So I bare my skin, and I count my sins, and I close my eyes, and I take it in
Points : 12749
Messages : 748
Habitation permanente : Chez Victoria
Occupation : /
Tullio Cavaleri

Tullio Cavaleri
"J'imagine, ouais. On dirait qu'il reste pas grand-chose de son talent."

Il savait certes organiser une réception, mais pas sûr que ça soit vraiment utile pour gérer une organisation. Enfin, le champagne était bon, les petits fours aussi, et c'était déjà pas mal puisque de toute façon ils étaient coincés sur le bateau jusqu'à ce que ça soit terminé.

Tullio soupire quand la chevalière lui explique que destituer un capitaine était, en fait, possible, mais surtout trop compliqué compte tenu de la situation. Et il était bien obligé de reconnaître qu'ils n'avaient clairement pas besoin de plus de désordre. Il allait d'ailleurs rajouter quelque chose à ce sujet quand il capte le regard de Toria, vers un brun qui discute avec Xander. Peut-être que changer de sujet de conversation ne serait pas plus mal puisqu'ils ne peuvent de toute façon rien changer à la situation.

"Bah alors, tu as trouvé quelqu'un a ton goût?"

Lance-t-il alors en haussant un sourcil, alors qu'il parcourt la silhouette du regard. Il l'a sans doute déjà croisé, mais il n'arrive pas à remettre un visage derrière le masque.

"Si tu veux je fais diversion auprès de Xander comme ça tu as le champ libre."

Propose le consultant avec un sourire en coin, seulement à moitié sérieux. Il n'a pas réellement envie que Toria fasse des avances à quelqu'un d'autre juste sous son nez mais, si l'autre type lui plaît, ce n'est pas comme s'il pourrait l'en empêcher de toute façon. Alors pourquoi pas essayer d'en tirer parti?


Waltz of lies Signa-poissons
Revenir en haut Aller en bas
Message Waltz of lies Empty
Jeu 16 Jan - 12:57

Toujours savoir tirer mérite des actes auxquels la nécessité nous contraint
Points : 7284
Messages : 1048
Age : 30
Habitation permanente : À Old Fyre, dans l’appartement qu’elle partage avec Tullio et Elana Cavaleri. Elle a aussi un appartement en Italie, bien qu’elle n’y soit pas très souvent ces temps-ci.
Occupation : Anciennement détective, maintenant chevalière à temps plein.
Victoria Machiavel

Victoria Machiavel
Distraitement, elle acquiesce son hypothèse au sujet du capitaine.

Son regard imprudent longe les angles des épaules, du cou et de la mâchoire de Nawar ; elle qui pourtant préférait de loin les courbes des femmes, se prendrait presque à apprécier l’arrogance sauvage de sa posture élancée. Pour cela, bien sûr, il aurait fallu qu’elle ne le connaisse pas. Plutôt qu’une envolée de papillons, son attrait lui inspirait comme une nuée de moustiques et de guêpes qui bourdonnait dans ses oreilles et qui lui donnait envie de se gratter jusqu’à s’arracher la peau partout là où il l’avait déjà touchée.

Quand Tullio propose de faire diversion, Victoria est confuse. Elle tourne lentement la tête vers lui, les yeux en retard alors qu’ils glissaient encore sur le profil de Nawar, avant de le scruter avec un trouble évident. Ses sourcils se froncent alors qu’elle répète mentalement ce qu’il venait de dire en revoyant la scène, avant que la surprise entremêlée d’un violent dégout ne ravage ses traits.

Même sous le masque, sa grimace est immanquable.

- Absolument pas.

Crache-t-elle, acide, avant de porter la coupe de champagne à ses lèvres, comme si elle cherchait, en buvant une grande gorgée, à faire disparaitre le gout âpre qui demeurait dans sa bouche. Dans un même temps, son bras libre se replie contre sa poitrine et sa posture se ferme alors qu’elle croise les bras comme une carapace.

- … Mais tu peux rejoindre Xander, si tu veux.  

Finit-elle avec prudence, son ton adouci et empreint d’une certaine connivence à l’égard des sentiments que son ami avait envers le principal concerné. D’ailleurs, son regard se dirige, cette fois, vers lui qui semblait en pleine cabale avec Nawar. Ils avaient l’air de bien s’entendre et cela la perturbait plus qu’un peu. Il manquerait seulement qu’ils deviennent de bons amis… Pense-t-elle, alors qu’un sourire dédaigneux se dessine jusqu'à dévoiler ses dents. Quelque chose de malsain, quelque part en elle, s’amuse en pensant à ce que Xander pourrait faire, là, maintenant, toute suite, si elle lui révélait que son nouvel ami était en fait la créature qu’il avait promis de tuer pour elle.  

Elle ne le ferait pas, bien sûr, mais trouva, dans ces pensées, quelque chose de fort thérapeutique.  


Avatar fait à partir d'une œuvre de Pheberoni.
Revenir en haut Aller en bas
Message Waltz of lies Empty
Sam 18 Jan - 3:49

So I bare my skin, and I count my sins, and I close my eyes, and I take it in
Points : 12749
Messages : 748
Habitation permanente : Chez Victoria
Occupation : /
Tullio Cavaleri

Tullio Cavaleri
Tullio avait espéré faire sourire Toria, peut-être même la gêner un peu, pour une fois. Il ne s'était pas vraiment attendu à ce qu'elle soit confuse, parce que vu l'intensité avec laquelle elle fixait le gars sa pique aurait dû être plutôt évidente, et encore moins à la véritable métamorphose qui s'opéra sous son masque qui ne dissimulait pas la torsion de ses traits.

"Oookay, effectivement c'est un grand non."

Il est un peu surpris parce que c'est la première fois qu'il la voit réagir comme ça, alors il n'insiste pas et la fixe à la place, cherchant dans les ondoiements de sa robe les raisons de sa soudaine palinodie. En tout cas jusqu'à ce qu'elle lui parle de Xander et qu'il se sente rougir derrière son masque. Ses yeux s'accrochent à nouveau à la silhouette du chevalier et, même si l'offre est tentante, il finit par secouer légèrement la tête.

"Non, il a l'air de bien s'amuser, et puis… je vais pas te laisser toute seule quand même."

Pas alors que quelque chose ne va pas. Il hésite un moment, puis se rapproche jusqu'à poser une main légère sur le coude de la chevalière.

"Si à un moment tu veux en parler, j'suis là hein?"

Elle doit le savoir, sûrement, ou en tout cas il l'espère, mais considérant qu'avec les vicissitudes de la vie le soutien va d'ordinaire de Toria à lui, le consultant a préféré s'en assurer. Il n'empêche qu'elle ne l'a pas habitué à de telles fluctuations, la dernière fois… la dernière fois qu'il l'a vue changer aussi brusquement d'attitude, c'était par rapport à Anya, et ça n'augurait rien de bon.

"Du coup le programme c'est de boire et de vider le buffet jusqu'à ce que le bateau nous ramène ou tu penses qu'il a prévu d'autres trucs? Non, parce que si ça va être comme ça pendant toute la balade je suis pas sûr de marcher droit au moment de descendre la passerelle."

Le lieu et le moment étaient sans doute mal choisis pour que la chevalière s'étale sur ses états d'âmes, s'ils n'étaient pas seulement supposés, alors Tullio choisit de continuer à parler pour lui donner une porte de sortie, un peu comme Xander l'avait fait avec lui.


Waltz of lies Signa-poissons
Revenir en haut Aller en bas
Message Waltz of lies Empty
Lun 3 Fév - 20:08

Toujours savoir tirer mérite des actes auxquels la nécessité nous contraint
Points : 7284
Messages : 1048
Age : 30
Habitation permanente : À Old Fyre, dans l’appartement qu’elle partage avec Tullio et Elana Cavaleri. Elle a aussi un appartement en Italie, bien qu’elle n’y soit pas très souvent ces temps-ci.
Occupation : Anciennement détective, maintenant chevalière à temps plein.
Victoria Machiavel

Victoria Machiavel
Dans sa voix et sa posture, Tullio porte le poids de son inquiétude et Victoria se sent soudainement très lourde. Elle n’aime pas qu’on se préoccupe de ses malheurs et sa disposition naturelle la pousse à se renfrogner et à s’éloigner. C’est bien parce que c’est Tullio et personne d’autre qu’elle arrive à surpasser cet instinct et à se résonner : « à un moment, mais pas maintenant » a-t-elle envie de dire, avant de réaliser, amère, qu’elle ne pourrait jamais vraiment en parler à Tullio maintenant qu’il connaissait Nawar de visage. Si elle lui en parlait, et qu’il en parlait à Xander …  

Non. Cela ne pourrait que le bouleverser, tout en compromettant l’intégrité de leur ami commun, sans parler du risque pour la vie de Nawar.

Ses narines s’épatent alors que l’émotion lui monte à la gorge, mais elle expire finalement un petit sourire qui se coince à l’ombre de ses lèvres.

- C’est compliqué… Disons seulement que ça s’est mal terminé entre nous. C’est loin dans le passé.

Elle n’aime pas mentir, mais elle se permet cette demi-vérité. Techniquement, chaque mot était vrai, mais elle savait pertinemment que l’esprit naïf de Tullio allait l’interpréter comme s’il s’agissait d’un ex plutôt que d’un agresseur.  

Un jour, quand le temps aura lavé cette conversation de sa mémoire, elle s’ouvrirait sans qu’il puisse poser un visage sur la Bête, se promet-elle à moitié.

- Ne boit pas trop ce soir, conseille-t-elle ensuite, sérieuse malgré qu’elle terminât justement sa propre coupe de champagne, ces événements ont tendance à s’animer d’eux-mêmes.  

À nouveau, son attention est attirée dans la foule, cette fois, sur une robe aussi bleue que la sienne et sur des traits familiers qui sourient sans conviction à des inconnus. À travers leurs masques, leurs regards se croisent et Victoria sourit ouvertement. Manifestement, Araya avait fait du chemin du coté des interactions sociales… Ce qui n’empêche pas Victoria de percevoir son ennui quand son attention retourne vers son interlocuteur indiscret.  

- Allez, va le voir, parce que c’est moi qui t’abandonne.  

Fit-elle soudainement, en désignant du menton la forme d’Araya, vers laquelle se dirigeait un homme qui ne savait pas quand arrêter ses avances.

- Je dois aller sauver la vie d’un imbécile.
Finit-elle, sa voix moqueuse, en lui tendant sa coupe vide et en se dirigeant à son tour vers le buffet.



Avatar fait à partir d'une œuvre de Pheberoni.
Revenir en haut Aller en bas

Waltz of lies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Old Fyre :: Le monde :: L'Océanie :: The Ferry Queen :: Premier acte-