LIENS UTILES
Code de vie
Contexte
Annexes
FAQfadet
Actualités
Habiletés
Défis
Missions
RP libres
RP vedettes
Absences
Partenariat
RUMEURS
La société de l’étoile du soir aurait tenté de recruter un chevalier. Soyez sur vos gardes.
Le QG est étrangement vide depuis le début de la mission d'infiltration au Canada.
Attention aux pluks : ils sont en plein rut et suspicieusement affecteux. Eurk.
SCÉNARIOS









Yermolai Zolnerowich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Mer 13 Juin - 20:43

Recrue
Points : 798
Messages : 46
Habitation permanente : Un appartement à Old Fyre
Occupation : Chevalier à temps plein
avatar

Yermolai Zolnerowich



Plus l'espérance est grande, plus la déception est violente. -Franz-Olivier Giesbert

Fiche signalétique

 

Nom : Zolnerowich, fier fils d’un soldat!
Prénom : Yermolai
Origines et nationalités : Russe du côté de son père et Roumain du côté de sa mère.

Race : Humain
Âge : 25 ans
Genre : Masculin
Orientation : Il se considère hétérosexuel, mais peut-il vraiment dénier son côté gai pendant plus longtemps...?

Taille : 175 cm
Couleur des cheveux : Naturellement blond, il s’est fait teindre les cheveux dans une couleur rouge feu à un plus jeune âge. Parfois, quelques vestiges de cette ancienne époque peuvent se dévoiler si vous regardez attentivement.
Couleur des yeux : Bleus, peuvent parfois se confondre avec du vert.
Traits particuliers : Il porte plusieurs boucles d’oreilles – résultat d’un piercing «gone wrong» qu'il essaie de masquer. À part cela, on dirait qu’il y a une panoplie de cicatrices sur son corps, notamment une sur son dos et des traces de griffes sur le visage. De plus, une tache de naissance se cache derrière son genou à l'addition d'un tatouage de tête de dragon sur son épaule.

Dossier de l'ordre

Langues parlées : Le russe, le roumain et l’anglais.
Habiletés : Dû à son expérience dans l’Armée, il est très robuste physiquement: il maîtrise bien le combat, surtout avec les armes à feux et le corps-à-corps. Par contre, cela ne veut pas dire qu’il ne connait pas d’autres manières de se défendre, comme un instinct inné de survie en nature sauvage! Grâce à son intelligence, il a apprit à chasser, à pêcher, à se servir d’un feu de camp, etc. Cependant, il ne comprend pas toujours les fours conventionnels, les micro-ondes, ni autres technologies, soi disant que «c’est trop compliqué». Que sont tous ces boutons-là???

Puisqu’il est resté au sein de l’Ordre après avoir quitté son ancien métier, il a développé quelques connaissances générales sur les artéfacts, dont certaines de leurs propriétés et leur utilisation. Il aide, la majorité du temps, à les trouver.

Lorsqu’il s’agit du travail, il devient très sérieux et peut paraître quelques fois renfrogné. Il est même capable de mettre de côté ses émotions en faveur de la tâche à compléter et à se concentrer sur celle-ci, ce qui pourrait porter à croire qu’il change complètement de personnalité au boulot versus la vie quotidienne. À cause de cela, certaines personnes suspectent même qu’il serait un dompteur de dragons! À proprement parler, il ne peut pas «dompter les dragons», mais il pourrait mouvoir son corps pendant quelques minutes et essayer d’interagir avec ces créatures, ce qui serait très utile lors de situations précaires! Malheureusement, ceci n’est basé que sur des rumeurs et rien n’est encore prouvé.

Qualités prédominantes : Franc - Coopératif - Vaillant - Vigilant
Failles notables : Sévère - Facilement irritable - Opiniâtre - Pointilleux

Note particulière : Autres informations essentielles (ou pas)

  • N'avouera jamais sa peur des insectes.
  • N'étant pas très adepte au multi-tasking, il doit compléter une tâche à la fois.
  • Il est vraiment superstitieux.
  • Puisqu'il a un accent russe très prononcé, il doit s'assurer de parler plus lentement afin de se faire comprendre.
  • Tenant beaucoup à son opinion, il n'hésitera pas à la défendre aux occasions présentées, même s'il a tort.
  • Ses émotions ont la incroyable capacité de changer d'une minute à l'autre, non seulement au travail! Il peut paraître enjoué et content maintenant, mais furieux et contrarié trois secondes après. Et lorsqu'il est irrité... vous ferez mieux de l'obéir.


Chronologie: Enfance dorée


La douce odeur de maïs se propagea partout dans cette maisonnette, volant jusqu’aux narines des résidents. Yermolai vint au monde dans un petit village aux confins de la Russie, à quelques heures de toute ville avoisinante. Il vivait avec ses parents; l’un qui parlait le russe et l’autre, le roumain. Parfois, on pouvait entendre ces langues et leurs cultures résonner à l’intérieur de ces quatre murs, causant toutes sortes de disputes comportant leurs manières de vivre. Mais, cette famille semblait avoir une vie idéale: un bon mari, une jolie femme et des enfants brillants. À cette époque-là un petit bambin, ce premier personnage se précipita vers la cuisine et heurta presque la table lorsqu’un homme le retint.

-папа!1

Il sauta dans les bras de son père, enfouissant sa tête près de son cœur. Aujourd’hui, il était revenu d’une guerre parmi les autres. Selon lui, le pays n’avait pas d’importance; seulement le temps à attendre et la solitude qui le comblaient à chaque disparition. Imaginez-vous cela: quelque mois à attendre celui que vous aimez, il revient… et là, il part, puisque «l’armée passera avant tout». Par contre, ceci n’avait pas semblé être un mandat pour Borislav. Il avait beau servir aux Forces Armées, mais il prit toujours soin de rester aux côtés de sa femme et de ses enfants. Après tout, la solidarité et la famille étaient très importantes pour les russes! Au moment où un plateau de mămăliga2 se déposa sur la table, une petite tête blonde se hissa à la hauteur du meuble, le contemplant.

-Mama, când mâncăm?
-Nu acuma, Monica.
-… Și acum?3

Rodica soupira et secoua la tête. Ce n’était pas facile d’épouser un militaire, autant d’élever deux gamins qui sautèrent partout! Elle posa un baiser sur le front de la jeune fille et la souleva dans ses bras, la tournoyant dans les airs. Yermolai, jaloux, se croisa les bras et bouda. Son père s’approcha de lui et ébouriffa ses cheveux. Il lui chuchota alors:

«Sais-tu ce qui est mieux que d’être soulevé par maman?»

Le bambin, interloqué, pencha sa tête d’un côté. Lorsqu’il s’avança vers Borislav, il fut doucement plaqué par terre, envahi de chatouilles. Il convulsa sous son poids, rempli de joie et d’excitation. Monica se joignit à eux et, ensemble, rirent jusqu’à l’essoufflement.

Ding, Dong!

La mère regarda l’horloge et se dirigea hâtivement vers la porte. Cette dernière ouverte permettait d’entrer la famille éloignée et les amis. La troupe réunie, ils mangèrent et discutèrent à propos de tout et de rien. Le garçon aimait bien écouter les histoires de ses parents, prêtant une oreille particulière au sujet de l’Armée. Toutes ces anecdotes d’héros qui combattaient et défendaient leur patrie l’intéressaient beaucoup! «Un jour, je deviendrais comme papa», pensa-t-il. Effectivement, il rejoindra les Forces Armées de la Fédération de la Russie, mais même cela ne se déroulera pas comme prévu…

Traductions:
 

Adolescence renversée



Peu à peu, à force de mettre sa patience en question, Yermolai devint plus… distant.  Il avait surtout remarqué que l'attitude de son géniteur avait changé: lorsqu’il arriva au foyer, au lieu de saluer sa femme et d'enlacer ses enfants, il se réfugia dans sa chambre. Au lieu de manger avec tout le monde à table, il attendit que le plat se refroidisse afin de le déguster en paix. Ce qui était le plus déchirant, c’est qu’au lieu de passer du temps avec sa famille, il languit tout seul sans même avoir l’air de se soucier d’elle! Tout cela l’enrageait si profondément qu’il serait prêt à tout pour attirer son attention.

C'était alors que le gentil garçon prometteur se transforma en un fauteur de troubles, où ses actions menèrent à des conséquences inimaginables pour une mère d’adolescent. Même lorsque Borislav était présent, il fit des crises de colères, s’abattait sur sa petite sœur sans se justifier, volait, se retirait dans sa chambre… Au fil du temps, il commença à agir d'une manière colérique et... perturbée. Rodica n'arrivait tout simplement pas à le croire; elle espérait seulement revenir à une vie sereine où elle pourrait être heureuse et satisfaite.

Tandis qu’elle fouilla le garage à la recherche d’ingrédients, elle trouva la réserve de vodka vide lorsque des pleurs étouffés s’entendirent à travers les murs. «Ce-ai făcut de data asta?»4. Elle se précipita alors vers la provenance de ces bruits. Furieuse, elle entrouvrit la porte jusqu’à ce qu’elle vit Yermolai recroquevillé sur le sol, une bouteille en sa possession. Elle accourut vers lui et s’agenouilla par terre, tenant son visage entre ses mains. C’était bien pire qu'elle ne le pensait: ses joues écarlates laissèrent couler un torrent de larmes de ses yeux bouffis. Il tremblotait, balbutiant des mots incompréhensibles en roumain et en russe. La rage dissipée en inquiétude, Rodica caressa sa tête tout en lui murmurant des paroles réconfortantes. Ils restèrent ainsi dans cette position pour un long moment jusqu’à ce que le jouvenceau lâcha le flacon et vint l’étreindre à son tour. Touchée, elle réalisa que même s’il avait été cruel et insupportable, lui-aussi avait des émotions qu’il ne pouvait cacher et que -malgré tous les problèmes auxquels ils devront faire face- Yermolai restait son fils et un membre de la famille.

Traductions (suite):
 

Le brouillard se formait en cette belle journée de septembre, dissimulant la vue de la campagne. Sirotant sa canette de bière, Yermolai pouvait discerner une saveur acide et âpre, ce qui ne l'aidait sûrement pas lorsqu'il se rendit compte qu'il avait pleuré devant sa mère. Faire face à son expression, à la vérité... Il l'avait inquiétée alors qu'il voulait être seul! À ce moment-là, il aurait voulu s'effondrer sous la terre et cesser d'exister. Massant ses tempes avec une main, il tenta d’empêcher ces pensées amères tout en se disant que sa vie aurait pu être différente: si son père ne serait pas parti à la guerre, s’il ne serait pas dépressif… C’était peut-être à cause de lui qu’il était aussi troublé… Il jeta sa boisson loin de lui tout en soupirant. Tandis qu’il essaya de se soulager, une jeune femme prit une place sur le banc. Ses cheveux verts encadraient amoureusement son visage et encerclaient ses yeux de la même couleur. Elle récolta la canette renversée et la but sans dire un mot de plus. Yermolai fronça ses sourcils et étendit sa main.

-Donne.

L’adolescente pouffa de rire et la serra.

-Bonjour «Donne». Je m’appelle Veronica, comment ça va?

Yermolai roula ses yeux et se libéra de son emprise.

-Dis, tu me donnes plus de cette bonne bière, j’en veux encore!

Peu à peu, il avait adopté l’attitude négligente de son père, même si ce n’était pas comment il voulait agir. Tout ceci était ironique: il ne voulait qu'un peu de son attention, même qu'il daigne le regarder! En plus, il n’avait même pas remarqué qu’il y avait une jolie fille assise à ses côtés alors qu’il avait été brusque. Peut-être que sa vie était déjà parfaite et il n’avait aucun besoin de la changer. Peut être que c’était lui qui devait être une meilleure version de lui-même. Mais, que dire face à elle? Il pouvait tout simplement continuer à lui donner de l’alcool pendant qu’il réconciliait avec ses parents, pas vrai?

Spoiler:
 

-Qu’as-tu appris à l’école aujourd’hui?

Borislav devint plus omniprésent au sein de son entourage. Depuis son arrivée, il s’était décidé à prendre plus soin de sa progéniture, mais son fils demeura presque le même. À chaque fois que ce dernier prit un pas vers l’avant, Veronica semblait le ramener deux pas en arrière. Ils étaient officiellement amoureux, se donnant rendez-vous et même leur premier baiser était comme le paradis pour lui. À chaque fois qu’il pensait d’elle, il virait fou!

-Allo?? Yermolai???

À mesure que Borislav agita une main près de son visage, Yermolai l’agrippa et explosa. Comment osait-il l’interrompre en train de penser à sa bien-aimée?!

-C’EST QUOI TON PROBLÈME? TU NE VOIS PAS QUE JE MANGE?!
-Comment ça, «c’est quoi ton problème»? Où est le malheur d’essayer de parler à son fils?!

Yermolai prit son assiette et se leva. Son expression était de marbre, mais son regard indiqua la haine. Rodica entraîna sa fille hors de la table.

-J’essaie. De. Manger.
-Et ne me crie pas dessus! Je t’ai amené dans ce monde et tu me fais des crises pendant l’heure du souper. OH LE BEAU FILS!

Le jeune homme catapulta le plat encore rempli sur le tapis, tâchant ce dernier de viande et de légumes. Borislav se rua sur lui et leva sa main. Alors qu’il allait le rudoyer, Yermolai s’enfuit dans sa chambre. Pétrifié, le gamin pleura silencieusement. En tant qu’adolescent, comment pouvait-il aider sa famille à être heureuse? Ce n’était pas comme s’il pouvait changer quelqu’un en claquements de doigts! Pendant des heures, il restait couché dans son lit à contempler le vide jusqu’à ce que son père s’introduise doucement dans la pièce et s'assit sur son lit.

-Tu sais, j’ai été comme toi quand j’étais jeune… Mes parents étaient trop stricts envers moi et j’ai explosé.

Le silence pesait entre les deux hommes. Borislav pouvait-il arriver à rassurer son fils par ses propos?

-Malheureusement, mon père m’a ramené à la réalité et j’ai été secoué. Trop secoué…

Il posa une main sur la tête de Yermolai, ébouriffant ses cheveux non sans lâcher un petit rire.

-Ta coiffure est trop longue, tu devrais la faire couper!

Le gamin soupira.

-T’es trop triste; mon cœur se brise quand je te vois. Chaque fois que tu reviens, les cernes sous tes yeux s’agrandissent. Tu déprimes encore et encore, allant jusqu’au garage pour prendre toutes les bouteilles et les canettes sur ton chemin.
-Comme toi?

Il roula ses yeux avant de poursuivre.

-J’ai essayé de toutes mes forces pour attirer ton attention et te rendre plus content, mais ça s’est retourné contre moi. Et maintenant, t’es en colère… Je t’aime

Des larmes se formèrent à ses yeux. Borislav le serra dans ses bras tout en murmurant:

-Tu sais ce qui est mieux que d’être soulevé par maman?

Yermolai se logea dans son étreinte, mais ne baissa pas sa garde devant cette ruse. Il savait depuis toujours qu’il disait cette petite phrase lorsqu’il boudait.

-Quoi; d’être chatouillé par papa?, demandait-il avec un faible sourire.
-Non…

Comment ça, «non»?

-Moi-aussi, je t’aime.

Son cœur se réchauffa. Sans le réaliser, sa joie se trouvait devant lui! Il jeta un regard complice vers son père avant d’être plaqué sur le lit tout en riant. Il était encore tombé dans son piège...

Spoiler:
 

-Dis, quelle est cette jolie dame à laquelle tu penses tout le temps?

Yermolai se trouvait cette fois-ci au magasin général, en train de chercher un cadeau pour l’anniversaire de sa mère. Il était accompagné par Monica, à qui son cerveau de 15 ans ne pouvait pas s’empêcher de s’intéresser à la vie amoureuse de son frère. Ce dernier feignit l’ignorance, continuant son chemin vers la caisse sans se soucier d’elle. À l’extérieur, elle fouilla le sac pour enfin découvrir ce qu’il achètera… jusqu’à ce qu’elle découvrit une carte où était inscrit le mot «прощаний»5.

L’incrédulité pouvait s’afficher sur son visage pâle. Ses yeux azurs s’élargissaient, sa bouche pendante. Elle clignait des yeux et secoua la tête.

-Tu… p-pars?

Yermolai s’avança et posa ses mains sur ses épaules.

-Nonon, ce n’est pas ce que tu crois DU TOUT…
-Je savais que tu voulais partir à l’Armée, mais t’aurais pu nous le dire avant!

Monica se débattit et se libéra de son emprise.

-Pas aujourd’hui…, annonça-t-elle en courant le plus vite possible, laissant son frère échoué devant la boutique, ses mains remplies d’épiceries.
-Qui est-elle?

Il se retourna vivement pour retrouver Veronica croiser ses bras.

-Vera, ce n’est pas ce que tu crois! Je viens de parler à ma sœur et-
-Je te quitte.

Il déglutit tandis que son monde s’effondra. Elle osa casser avec lui alors qu’il vint de passer du temps avec sa sœur? Mieux encore; elle lui avait influencé à accomplir des activités aux effets néfastes –parfois carrément dangereux- sur lui-même et les autres habitants du village, et ceci n’était que le début! En plus de cela, elle se montrait très jalouse, contrôlante et mentait souvent. Un jour, elle était partie pour une raison inexplicable tandis qu’elle se fâchera s’il ne prendrait moins que cinq minutes de retard à un rencard. Même s’il avait vu d’avance les ravages qu’elle causerait, Yermolai serait cependant resté à ses côtés, car –selon lui- l’amour, c’était cela. En lui annonçant son message, elle avait malheureusement activé sa bombe.

-Comment?! C’est MOI qui étais censé te quitter! MOI, j’ai fait TOUT pour toi: même jusqu’à teindre mes cheveux et percer mes oreilles pendant que TOI, t’étais pas satisfaite et tu DEVAIS prendre le contrôle sur MA vie. Et là, tu insinues que JE devrais rester là et avaler que TU ME quittes?! EH BIEN…

Hors d’haleine, il voulût mentionner la lettre, mais se ravisa.

-Considère-toi chanceuse que je ne frappe pas les filles.

Il déambula hors du lieu, furieux et contrarié, en pesant chacun de ses pas. Si personne ne l’empêcherait, il détruira tout sur son chemin rendu à la maison.

Encore des traductions!:
 

Âge Adulte



Quelques mois s’écoulèrent, et Yermolai avait véritablement changé. Avec l’aide nécessaire, il avait réussi à modérer sa colère –du moins, un peu. Il restait tout de même jaloux, facilement irritable et même parfois impatient! Il visitait régulièrement un centre de réadaptions pour toxicomanes et alcooliques, malgré qu’il garderait un penchant pour la vodka et la bière. De plus, il aida son père à réaliser son rêve de quitter l’Armée et vivre en permanence avec sa famille bien-aimée, tandis que lui fera l’opposé. Depuis toujours, il voulait ressembler à Borislav et suivre dans ses traces, ce qui impliquait signer un contrat avec les Forces Armées de la Russie.

À mesure où il remplissait ses bagages, le jeune homme devint de plus en plus excité. Son cœur s’emballa: il pouvait enfin s'éloigner de son petit village confortant et partir à l’aventure, de prendre plus de risques! Surtout qu’il ne verra plus son ex… Il secoua la tête et se rabroua. Il suffit de regarder à quel point il avait progressé durant sa vie; combien de volonté il avait placé pour se débarrasser de ses habitudes en dépit des difficultés! Depuis la réconciliation avec son père, il s’était si bien entraîné mentalement qu’il avait commencé à se distancer de Veronica avant même qu’elle le qu’il la quitta. En y pensant, il avait bien tendance à s’isoler des gens qui l’aimaient, mais il allait suivre sa passion, et ceci était différent! Lorsqu’il décida de s’éclipser par la porte d’entrée, un groupe de personnes l’attendait devant sa maison. La pensée que sa famille le pardonnerait ne lui vint jamais, mais il sut qu’elle n’oubliera jamais ses actions, ni son caractère. Peut-être que c'était comme cela qu'ils s'aimaient, Yermolai et son entourage? Ému, il accourut vers ce dernier pour un dernier embrassement avant de finalement déserter l’endroit qui lui avait servi de maison et d’école.

Spoiler:
 

Les deux premières années servies au nouveau métier se consacraient surtout à l’entraînement physique. Des courses à obstacles, le maniement de fusils, le combat de proche et de loin… On pouvait dire que la recrue se développait très bien dans ce domaine. Parfois, elle contribuait à quelques missions humanitaires partout dans le monde; rapportant de la nourriture aux villageois, les réfugiant, etc. Elle avait été un peu déçue de constater qu’elle n’avait eu sa première mission de guerre qu’un an durant le contrat, mais elle ne pouvait rien changer sur cet aspect. Du moins, c’était ce que l’on croyait…

***

On entendit plus en plus de rumeurs à propos du monde magique et à la légère possibilité que des créatures de cette nature pourraient exister. Comme tout adulte respectable, Yermolai restait sceptique. Il espérait, qu’en ignorant les contes de fées de ses camarades, tout ceci aurait disparu. Malheureusement, il avait tort.

Comme d’habitude, il fit la file pendant l’heure du dîner jusqu’à ce qu’il constata qu’on n’avait rien mit sur son plateau. Le cuisinier revint du garde-manger, livide.

-On n’a plus de nourriture!

La panique s’éleva dans la pièce. Les soldats se murmurèrent entre eux tandis que les gardes tentèrent de réinstaller le silence et l’ordre. L'employé s’avança auprès d’un général et lui chuchota quelque chose. Rien de discernable... Ce premier, lorsqu’il vit la foule troublée, brassa l’air de ses mains et la rassura. Apparemment, il n’y avait aucun danger grave; rien qui puisse causer une inquiétude.

Plus tard durant la journée, quelques inconnus entrèrent dans le bâtiment militaire. Le russe les observa un moment avant d’être rappelé à son poste. Apparemment, il ne pouvait rien faire à ce sujet.

***

S’effondrant sur son lit, il ne pouvait plus bouger un muscle. Malgré le fait qu’il s’habituait à la rigidité de sa routine, penser à ce qui venait de se passer le gardait si occupé qu’il ne vit pas la nuit venir. C’était alors avec un soupir qu’il se rendormit, mais fût interrompu par des chuchotements. Pas encore… Ses collègues avaient bien l’habitude de placoter pendant la nuit, surtout lors d'un événement bouleversant. C’en est assez! Le slave propulsa son oreiller à l’autre bout du couloir. Ça leur montrera… Il se recoucha promptement, mais ne trouva pas le sommeil. Il se tourna et se retourna dans sa couchette jusqu’à ce qu’il décidait enfin de sortir de sa zone de confort.

Soudain, un objet frôla son pied. Avec un grognement, il tenta de déceler ce qui le chatouillait sous la noirceur de la lune. De la façon où cette chose bouge, cela devrait être un animal… Pensif, il se fixa à la suivre et fût guidé vers une porte en métal. Son accompagnateur glissa par l’ouverture et se réfugia dans l’ombre. Jetant un œil de chaque bord, Yermolai conclut finalement qu’il allait lui-aussi entrer dans cette pièce mystérieuse et découvrir ce qui était réellement le problème.

Un grincement brisa ses oreilles tandis qu’il poussait la lourde porte. Plusieurs petits cris remplirent les ténèbres. Ils étaient aigus. Trop aigus pour être ceux d’un humain. Il fouilla la salle à tâtons jusqu’à ce qu’il effleura une épaisse fourrure à texture semblable d'un hérisson. Avant de pouvoir la saisir, elle siffla et le soldat, hébété, se mit dos contre un mur. Encerclé par une multitude de regards clignotants, il empoigna le premier objet qui lui tombait dans les mains. Une surface rugueuse -du bois?- se frotta contre ses doigts. Sa main se serra autour de ce qui semblait à un fruit desséché, répandant une odeur répugnante autour de lui. Mais, il ne lâcha pas la boite, pas autant qu’il aurait accompli le nécessaire!

***

Le portail crissa encore une fois, révélant une lumière aveuglante. Plusieurs individus en combinaison passèrent à côté du vétéran et emportèrent ce qui ressemblait à des rats hors du garde-manger. Un homme de petite taille s’avança vers lui et l’aida à se relever. Au lieu de simplement le remercier et l’ordonner de le suivre, il lui offrit une paire de gants en plastique. Déconcerté, notre militaire le fusilla du regard.

-Qu… que suis-je censé faire avec ça?

Le sourire du bonhomme grandit pendant qu’il plaçait l’outil dans son membre libre.

-Tu étais ici avant nous, non? Alors, que dis-tu de nous aider? On pourrait peut-être te recruter.

Suivi le clin d’œil du personnage, Yermolai prit son courage à deux mains et se vêtit de ses gants. Sans une seconde pensée, il se rallia aux travailleurs qui, ensemble, emprisonnèrent toutes les bêtes. Après tout, quelqu’un devait bien les aider!

Spoiler:
 

À la fin de son deuxième contrat, Yermolai quitta enfin sa carrière lorsqu’on lui avait dévoilé que les animaux qu’il avait cueilli étaient des lavellans, non des rats. Une vingtaine s’était infiltrée au sein du bâtiment, mais personne autour de lui ne savait leur vraie identité, à part l’Ordre. Oui; ces inconnus faisaient partie d’une organisation axée sur la magie et ses environs, ce qui surprit le jeune homme. L’idée de découvrir et d’interagir avec les créatures magiques, les artéfacts… Il s’y sentait intrigué, comme si les traces restantes de son adolescence refirent surface.

Cette organisation avait bien apprécié sa contribution et lui proposa de joindre ses rangs. Bien sûr, il avait accepté: il allait enfin découvrir et rejoindre un nouveau monde. Ceci était encore tout inédit, mais il avait très hâte d’en faire partie!

***

Wow... Yermolai n'aurait jamais pensé avoir un choc culturel aussi percutant que cela, même lorsqu'il sut qu'il allait vivre à l'autre bout de la planète! L’allure byzantin est encore étrange pour lui, mais il finirait toujours par s’y ajuster, importe le temps requis. Voir tous ces bâtiments en forme de cylindre et les dômes en toit, le tout entouré d'une végétation si verte l’étonne même aujourd’hui!

Calé dans son nouvel appartement rempli de boîtes, notre voyageur gémit sous le changement de température extrême. Il n’a jamais apprécié la chaleur, préférant de loin l’hiver; avec la neige froide qui tombe du ciel et la glace sur laquelle glisser. De plus, les saisons sont inversées, ce qui complique encore plus ce qu'il a connu jusqu'à présent. Quelque chose à boire… Il soupire. S’il voudrait vraiment boire de l’eau, ne serait-il pas déjà allé dehors? C’est avec cette pensée qu’il saisit ses clés et déguerpit de sa maison. Il ne sait pas où se diriger, mais son intuition le guiderait, n’est-ce pas?

***

Les oiseaux gazouillent de plus belle lorsqu’il s’assoit sur le sol, essoufflé. Après tant d’années de rudes formations, il peut enfin avoir du temps pour se détendre. De la liberté… C’est peut-être ça dont j'ai besoin. Il ferme les yeux.

Pendant toute ma vie, j’ai traversé les durs obstacles de la nuit.
À présent, je peux tranquillement attendre le lever du Soleil.

Il sourit tandis que les lumières de l’aube inondent son visage.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Jeu 5 Juil - 15:36

Admin
Points : 617
Messages : 203
avatar


Ok ! Bonjour et pardon pour mon retard. J'ai enfin pu lire l'entièreté de ton histoire. Globalement, je trouve que c'est très bien et que Yermolai a une personnalité bien filée ! Je n'ai qu'une accroche dans la partie adulte : le moment où il capture tous les lavellans.

Déjà, les épines des lavellans, tout comme leurs crocs, sont empoissonnées ( c’est peut-être le bestiaire qui est ambigu à ce sujet, mais gardons en tête que ce sont vraiment des sales bêtes). En ce sens, tu as bien fait de décrire que les chevaliers portaient des combinaisons, mais pour le coup, ça rend l'exploit de Yermolai un peu surréaliste.

Yermolai a écrit:
Elle siffla et le soldat, hébété, échappa la créature sur le sol avant de se mettre dos contre un mur. Encerclé par une multitude de regards, il empoigna le premier objet qui lui tomba dans les mains. Parfait. Sans une seconde pensée, il commença à emprisonner les bestioles une à la fois.

Ici, je n'ai pas tout compris. Quel est l'objet qu'il utilise ? Et, en considérant qu'il est dos au mur et que les créatures sont nombreuses...Où emprisonne-t-il les lavellans capturés ? Ça revient au fait que l'exploit est un peu...trop. Attention au grosbillisme (c'est à dire quand un personnage est trop bon, trop beau, trop fort et qui accomplit des prouesses tout seul). J'aimerais donc que tu retravailles ce passage ; n'hésite pas à inclure un peu plus les chevaliers impliqués. Une collaboration entre eux et Yermolai pourrait finalement être encore mieux pour expliquer son recrutement subséquent !

Ah, et, c'est vraiment pas un problème, mais ... Pourquoi y a-t-il des balises spoilers vides partout ?

Je promets d'être plus rapide cette fois !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Jeu 5 Juil - 19:31

Recrue
Points : 798
Messages : 46
Habitation permanente : Un appartement à Old Fyre
Occupation : Chevalier à temps plein
avatar

Voilà; je viens d’ajouter les détails nécessaires. Dire qu’avec l’aide des autres chevaliers, son recrutement a plus de sens!

Pour les balises spoiler, je les avais mit pour séparer les anecdotes. Si je les enlèverais, ça ressemblerait à un bloc de texte difficile à lire, surtout que j’ai progressivement écrit l’histoire en plusieurs journées et que je serais moi-même découragée si je devais la lire sans.

J’espère que ceci vous convient!


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message
Ven 6 Juil - 17:02

Toujours savoir tirer mérite des actes auxquels la nécessité nous contraint
Points : 3076
Messages : 703
Habitation permanente : À Old Fyre, dans l’appartement qu’elle partage avec Tullio Cavaleri. Elle a aussi un appartement en Italie, bien qu’elle n’y soit pas très souvent ces temps-ci.
Occupation : Anciennement détective, maintenant chevalière à temps plein.
avatar

Super !

Sieur Yermolai est d'ores et déjà adoubé chevalier.

Code:
[center]<div class=dossierinfo><table><tr><td style= "width: 300px; margin-right: 20px; margin-left: 50px;">[b]Missions accomplies :[/b] 0</td><td style="text-align: right; width: 300px; margin-left: 20px; margin-right: 50px;">[b]Défis surmontés :[/b] 0</td></tr>
</table></div>
[/center]

[center]<div class=boutiquesepa></div>[/center]

<div class=titreboutique>[b]Les Défis[/b]        </div>
[center]<div class=dossierdefi><table><tr><td><img src="https://2img.net/h/s22.postimg.cc/5s9aze4f5/ph_nom_ne_magique.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s12.postimg.cc/rofe3i7zh/voyage.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s22.postimg.cc/o6ju3dgpt/ordi.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/RVjcD64.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s15.postimg.cc/en1a3kjob/etatmagie.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s22.postimg.cc/5cy16diht/mag_vs_norm.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/YSVVcxs.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s1.postimg.cc/hiwcr2dof/art_fact.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s1.postimg.cc/tak81v8an/potion.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/i00wvko.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/FCsY8YA.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i64.tinypic.com/t0ncsx.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i65.tinypic.com/2exxc9d.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s21.postimg.cc/g0qaiirev/plait_infecter.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s12.postimg.cc/hppu3a965/image.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s21.postimg.cc/cslt5h553/desordre_mental.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/cbCx7IB.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s12.postimg.cc/5iqozgsml/alcool.png" class="unitéd1" /></td></tr><tr><td><img src="http://i.imgur.com/nsB1VXV.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/aR3F4Dd.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/QHv6Gji.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/WSl1bc8.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s10.postimg.cc/7ax7d31a1/odlfyre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/5xvkwxb2n/obsidienwaste.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s10.postimg.cc/408ud7bcp/naufrag_e.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s29.postimg.cc/zdrfo72bb/Takuatshin.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s22.postimg.cc/jpz5bpvwh/fourpine.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s13.postimg.cc/rilky7enb/fable.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/paw47rrz3/lostmesa.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s22.postimg.cc/ga7125yo1/fretteencriss.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s4.postimg.cc/yf6qbjtj1/Verdant_Depths.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/OaB26X7.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/btu3y2frj/stonyvale.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/r8neazsbj/fort-loin.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/3vv3iod3j/livingmirage.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s10.postimg.cc/ub3upez3t/redoak.png" class="unitéd1" /></td>><tr><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/rui3xao9b/Ardhi_Nne.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s3.postimg.cc/xxj056s3n/mis1.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s3.postimg.cc/buis1q5s3/mis_2.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s3.postimg.cc/ghou3ht4z/mis_3.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s3.postimg.cc/ks3hz2y83/mis_4.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s11.postimg.cc/dkrgysk43/rp25.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s11.postimg.cc/dnbclmnrn/rp1003.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s11.postimg.cc/qdfkypvpv/RP75.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s12.postimg.cc/nk9tx9mnh/2000.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s12.postimg.cc/tu9oy0bfx/preshorsj.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s12.postimg.cc/haeka9n8t/questionnaire.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/j0RfceW.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/9PFwEPN.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/Tt1ClmC.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/RJTt5hE.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/lJnZjf1.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/JwO35yC.pngg" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/1jTTBcC.png" class="unitéd1" /></td></tr><tr><td><img src="http://i.imgur.com/Nwgdsma.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/LtxGzvb.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/GNr1drY.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s23.postimg.cc/ltmkkeivf/message4.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/e1Jflsb.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i67.tinypic.com/205fsr9.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s2.postimg.cc/f3ubcrhkp/membre4.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s23.postimg.cc/jns9pwfez/membre_s.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s13.postimg.cc/za3th7wfr/membre2.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i63.tinypic.com/erg39u.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/zSXCjC8.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/5ju8xbqz3/cr_atif.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s12.postimg.cc/yc7ecd23x/rpmois.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s12.postimg.cc/io675kmi5/loup-garou.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/523ov7qrz/flood-o-thon.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/5dl57z77z/RP-o-thon.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/3lmZtEi.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="http://i63.tinypic.com/2nlaej9.png" class="unitéd1" /></td></tr><tr><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s28.postimg.cc/7otfyy4r1/event_neutre.png" class="unitéd1" /></td></tr>
</table></div>[/center]

[center]<div class=boutiquesepa></div>[/center]

<div class=titreboutique>[b]Les états[/b]        </div>
[center]<div class=dossieretat><table><tr><td><img src="https://2img.net/h/s17.postimg.cc/3u6enf2nj/toncherfee.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s18.postimg.cc/xe4cpnfbd/charmeombre.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s4.postimg.cc/etgop68fx/sorciere.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s27.postimg.cc/dnceh3o2r/mal_diction.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/oex7audm7/dragon_tamer.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s30.postimg.cc/tbhn7bcwx/spare.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s22.postimg.cc/6rn0jmh01/dechu.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s12.postimg.cc/yy3frg8xp/blix.png" class="unité1" /></td></tr>
</table></div>
[/center]

[center]<div class=boutiquesepa></div>[/center]

<div class=titreboutique>[b]Les compétences[/b]        </div>
[center]<div class=dossier><table><tr><td><img src="https://2img.net/h/s7.postimg.cc/4fg99a24b/cr_ature2.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s7.postimg.cc/40j6tp2qj/creature1.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s4.postimg.cc/yo9ea93m5/cr_ature3.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s7.postimg.cc/j0bjhjjmj/cr_ature4.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s14.postimg.cc/5klhgu2ld/art_1.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s14.postimg.cc/ccbwjorkx/art_2.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s14.postimg.cc/tqw4ryopt/art_3.png" class="unité1" /></td><td><img src="http://i.imgur.com/YyS4OWt.png" class="unité1" /></td></tr>
<tr><td><img src="https://2img.net/h/s21.postimg.cc/f7u1gv2if/potion1.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s21.postimg.cc/b03uluqgn/potion2.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s21.postimg.cc/jwempsh2v/potion3.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s21.postimg.cc/5r8tnz81j/potion4.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/trm1oz1in/p_e1.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/sqqedl9wv/p_e2.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/75lbpzd67/p_e3.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s9.postimg.cc/wcw7q8ga7/p_e4.png" class="unité1" /></td></tr></table></div>
[/center]

[center]<div class=boutiquesepa></div>[/center]

<div class=titreboutique>[b]Les maitrises[/b]        </div>
[center]<div class=dossier><table><tr><td><img src="https://2img.net/h/s30.postimg.cc/pzjce0l5t/lum1.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s30.postimg.cc/5tfuf4pi9/lum2.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s30.postimg.cc/3q5f7gppd/ombre1.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s30.postimg.cc/446r729sx/ombre2.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s18.postimg.cc/dsatwc6kp/armeblanche.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s27.postimg.cc/rroe7842r/art_martiaux.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s18.postimg.cc/7ss4pss3t/armecorde.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s18.postimg.cc/4ag4ter7t/armefeu.png" class="unité1" /></td></tr>
<tr><td><img src="https://2img.net/h/s18.postimg.cc/5b33klfll/polyglote.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s10.postimg.cc/7k3ihzgi1/science.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s10.postimg.cc/kmz5196q1/premiersoin.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s10.postimg.cc/uj080wci1/histoire.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s4.postimg.cc/5n0bomxhp/mecanic.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s10.postimg.cc/7e6t5bzm1/informatique.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s10.postimg.cc/ktttus83t/art.png" class="unité1" /></td><td><img src="https://2img.net/h/s10.postimg.cc/utoqaojd5/survie.png" class="unité1" /></td></tr></table></div>
[/center]


Avatar fait à partir d'une œuvre de Pheberoni.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Message


Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Yermolai Zolnerowich

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Old Fyre :: La paperasse :: Registre :: Présentations validées-