Misunderstanding | Ambrose & Sandro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Message
Ven 6 Oct - 12:12

I'm gonna marry the night, I won't give up on my life
Points : 343
Messages : 18
Habitation permanente : Albuquerque
Occupation : Informaticien, hacker, vendeur d'artefacts magiques et consultant pour les chevaliers de l'aube.
avatar

Misunderstanding

Tonight, we ride high into the desert sky, hands up feel the heat in the air.

Les gouttelettes de pluies tracent des sillons sur le vitre, dessinent des motifs éphémères, fascinants mais un peu tristes, brouillant un peu la vue vers l’extérieur. Ou alors c’est juste Sandro qui se sent un peu maussade, alors que ce n’est guère dans son habitude. Il faut dire qu’il s’est habitué au temps ensoleillé du Nouveau-Mexique et New-York en est à cents lieux actuellement. Les nuages gris et l’humidité est plutôt déprimant. Il a du mal à comprendre comment ce groupe de jeunes en bas dans la rue qui rient à gorges déployées avec seulement leurs capuches sur la tête. Ou peut-être que c’est l’absence d’Ambrose qui commence à lui peser et le rend un peu moins apte à profiter de la vie. Mais Sandro refuse de laisser ses pensées vagabonder sur ce terrain-là et décide de se bouger. Il se prépare donc pour la transaction, ne voulant pas être en retard, vérifiant qu’il porte des vêtements impeccables et neutres – ses vêtements habituelles feraient un peu trop voyants pour l’occasion. Une fois, prêt, il attrape l’élément le plus important de la journée, qui se trouve dans une sacoche – plus discret qu’une mallette, puis Sandro considère qu’il n’a pas la tête de l’emploi pour se la jouer mafioso. Comme à chaque fois, il passe un doigt sur sa bague, celle offerte tant d’années plus tôt par le sorcier qu’il considère comme son autre moitié, réflexe inutile mais révélateur. Après tout s’il a pu s’exposer à la fenêtre quelques minutes plus tôt, c’est grâce à cette même bague. Mais il ne peut s’en empêcher, même des années plus tard, bien trop conscient de sa vulnérabilité face aux rayons de l’astre diurne. Vite il se reprend et il sort de l’hôtel où il séjourne, avant de monter dans un taxi qui l’attend. De longues minutes plus tard, le taxi dépose Sandro devant un grand bâtiment aux vitres étincelantes, même sous le ciel pluvieux.

Le latino se dépêche d’entrer pour ne pas être mouillé, sa main accrochée à l’anse de sa sacoche, comme pour assurer sa présence avec lui. Il ne lui faut pas longtemps pour se retrouver dans l’ascenseur high-tech du One World Observatory avec un groupe de touriste en descente vers les sous-sols pour « admirer le socle de New-York ». Après ses affaires réglées, Sandro compte bien monter faire un tour au sommet, pour admirer la vue sur la ville. Quitte à devoir abandonner temporairement la sécurité de son appartement à Albuquerque, autant en profiter un maximum découvrir le reste du monde. Une fois passé les portes de l’ascenseur, son regard balaye jusqu’à se poser sur une chevelure sombre familière. Surpris Sandro se fige quelques secondes avant de s’avancer le sourire aux lèvres. Profitant, du bruit ambiant, si caractéristique des lieux touristiques, il se glisse derrière l’autre homme, avant de lui chuchota à l’oreille : « Hola querido. Missing me ? ». L’informaticien est ravi de le voir, même s’il n’y attendait pas, le sorcier lui manquant plus qu’il ne veut bien l’admettre. Même si convaincre Ambrose de rejoindre le sanctuaire de Rio Branco était un bon choix stratégique, Sandro a du mal à se faire à l’absence de l’homme avec lequel il a partagé autant de temps. Peut-être est-ce la raison de la présence de son compagnon de cœur ? Curieux de comprendre pourquoi ils sont tous les deux alors que justement Sandro est censé replacé Ambrose, il pose tout simplement la question, avant que leur acheteur ne débarque. Un coup d’œil aux alentours lui permet d’ailleurs de s’assurer que leur client n’est pas encore arrivé. « So, tell me, why are you here? Not that I’m complaining, obviously, but I thought your fly was cancelled and so you couldn’t come. ». En tout cas, c’est ce que Sandro avait compris. Le plan original était qu’Ambrose vienne récupérer l’objet de la vente à leur appartement, avant de venir à New-York pour rencontrer l’acquéreur. Mais son vol annulé l’a empêché de venir, d’où la présence de Sandro, qui ne comprend pas pourquoi finalement l’autre est là. Visiblement, il y a eu quiproquo quelque part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Misunderstanding | Ambrose & Sandro

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» rennels ✲ a mistake is to commit a misunderstanding. (a) come on. ❥ FINI
» Sea, flood and sun dédicacé à Lucki
» Histoires automobiles
» .:::.:::.Fiche Sandro-7.:::.:::.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Old Fyre :: Le monde :: L'Amérique du Nord-